Overblog
Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 18:30

Moi Ciana, je suis très triste ce soir,

Ce matin, ma maman Toya est partie rejoindre sa maman Okouki, mon tonton Sethi et notre frère Chester, et tous les autres briards qui ont une place dans le coeur de nos parents. 
 

 

La râleuse, il parait que elle était à peine sortie du ventre de grand-mère Okouki, qu'elle aboyait déjà et elle a toujours continué. Il faut dire qu'elle avait plein de chose à raconter.
Elle était née le 8 décembre 2002, presque un an après tonton Sethi né le 30 décembre 2001, mais ils avaient le même papa P'iti-Prince du Moulin d'eau.

Faut dire, qu'au désespoir de grand-Pa, grand-mère Okouki n'avait fait QUE des garçons en 2001, alors il a bien fallu qu'elle recommence pour faire une p'tite fille à grand-Pa et grand-Ma.

 

 

Quand elle accompagnait grand-Pa en expo, elle n'aimait pas beaucoup que d'autres chiens viennent approcher son Pa. Pourtant en tant que juge d'exposition, il devait bien les toucher pour les juger, alors elle a du faire avec... bon gré mal gré.

Mais à la maison, c'était une compagne bien fidèle et bien aimante avec grand-Pa et grand-Ma et surtout s'était une maman et une grand-mère exemplaire. J'ai d'ailleurs pris exemple sur elle quand j'ai eu mes bébés.

Man est allée la voir juste avant que nous naissions, et dans la journée qui a suivi notre venue, et bien savez vous que maman Toya, entendant parler, nous a laissé et à sauté à la gorge de Man. Mais comme Man lui a parlé, elle s'est laissée retomber sans lui faire de mal.


Elle nous cooconnait comme pas possible, ne nous lâchait pas quand nous étions tous petits.

Une vraie "maman poule" disent les humains.

 

Maman, tu vas nous manquer. Mais surtout beaucoup manquer à Grand-ma et grand-Pa, Je sais qu'ils ont beaucoup de peine, aussi je leur fais de très grosses léchouilles pour les consoler.

Et toi maman Toya fait de grosses léchouilles, à grand-mère Okouki, tonton Sethi et mon papa Twinny de la Tour Saint Genin.

 

Je dédie ce poème à grand-Ma et grand-Pa 

Si arrive le moment où je deviens frêle et faible
Et que la douleur m’empêche de dormir
Alors fais ce qui doit être fait
La dernière bataille ne peut être gagnée.

 

Tu seras triste,  je comprends
Mais ne laisse pas le chagrin t’arrêter.
Pour ce jour, plus que tous les autres
Ton amour et ton amitié doivent supporter l’épreuve.

 

Nous avons eu tellement de belles années
Tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage.
Quand le temps viendra, s’il te plait laisse-moi partir.
Emmène-moi où quelqu’un prendra soin de moi
Et reste avec moi jusqu’à la fin.

 

Tiens-moi très fort et parle-moi
Jusqu’à ce que mes yeux ne voient plus.
Je sais qu’avec le temps tu seras d’accord
Que c’est une bonté que tu m’as fait.

 

Bien que ma queue ait branlé pour la dernière fois
Tu m’as sauvé de la misère et de la souffrance
N’aie pas de peine
Que ce soit toi qui a dû prendre cette décision
Nous étions très proches pendant toutes ces années
Ne te laisse surtout pas envahir par le chagrin.

 

                                  ...ton copain à 4 pattes,
 


 

 

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
25 mai 2016 3 25 /05 /mai /2016 20:36

 

Je n'arrive pas à combler le vide de ton absence  

Published by Jacotte
commenter cet article
10 septembre 2015 4 10 /09 /septembre /2015 17:25

Le weekend dernier (les 5 et 6 septembre) se tenait à Pont-de-Veyle, près de Mâcon, dans l'Ain, la Nationale d'Elevage Briard. Même lieu que l'année passée.

Le vendredi matin, Hermione et moi Ciana sommes parties emmenées par notre chauffeur préféré, j'ai nommé Man. Mappy nous disait 382 Km pour 3h30. Ce n'était pas la mer à boire. Quasiment que de l'autoroute, mais Man ne voulait pas se presser. Petit arrêt pipi-café au moment du repas et nous voici tranquillement arrivées au parc du château de Pont-de-Veyle.
Après avoir dit bonjour aux copains, nous voici à monter notre tente pour être tranquilles. Noëlle avec Eyvanah (la noiraude) et la Filleule de Man : Zaphy (petite briarde noire que nous avions vu bébé l'année passée) devaient nous rejoindre peu de temps après. Nous devions également garder la place pour Christelle et Sylvie avec Izook, briard bleu et la filleule de Man : Nini la beardinette.

La tente de Noëlle montée, nous sommes allées nous promener dans le petit bois au bout du terrain.

Il faut dire que le cadre est particulièrement agréable.

 

Et nous voici toutes les quatre (Zaphy, Eyvanah, Hermione et moi) sur le fameux pont à trois jambes 

 

Reine et son amie, sont arrivées quelques temps plus tard. Elles ont également monté leur tente, ainsi seront-elles, comme nous, prêtes pour demain.

Puis nous avons suivi Noëlle et Reine à leur gîte.
Un gîte vraiment top. Mais ne le cherchez pas pour l'année prochaine, nous l'avons déjà réservé.
Christelle et Sylvie arriveront après que nous en soyons parties (après 23 h) pour aller à notre hôtel (Bresse Saône) qui est très bien aussi.

 

Le samedi avait lieu le jugement des femelles :
Hermione avait obtenu son "Excellent RS" à la régionale de Poisvilliers, et moi j'étais inscrite en Vétéran (et oui mes amis me voici passée dans le 3ème âge... même si je trouve que c'est un peu tôt de dire cela à 63 ans d'âge humain). 
Cela nous a permis d'arriver tranquillement le matin, nos concours n'ayant lieu que l'après-midi.

Christelle a concouru le matin avec Haïka (femelle grise) qui a obtenu "Excellent RS"
Et Noelle avec la petite Zaphy en classe jeune qui a obtenu un "Excellent".
Elles reviendront l'après-midi Haïka pour la sélection et Zaphy pour le classement en classe jeune.

 

Mais en attendant c'est l'heure de l'apéro et du repas. 
Nous avions été rejoints dans la matinée par Jadhor, sa copine Isis et leurs maîtres adorables. Jadhor est un 
des trois fils de Eyvanah qui avait trouvé famille l'année passée au même endroit. Il était naturel qu'ils se joignent à nous pour manger.

Ils sont sur la gauche, puis Noëlle, Sylvie et Man, Christelle est debout


Man à cet instant était en train de mettre sur Facebook, une photo de nous tous ensemble au même endroit. Arrive d'un coup une personne, Béatrice, qui a vu cette photo sur Facebook et qui était installée juste derrière la tente de gauche. Elle venait de reconnaitre l'endroit et venait se présenter car une amie Facebook de Man (mais elles ne se connaisssaient pas de visu, et s'étaient promis d'essayer de se rencontrer) Merci Facebook.

 

Des amis de Reine sont venus se joindre également à nous pour le repas, ils avaient amené tables et chaises et le cercle a vite été agrandit.

 

N'étions nous pas bien installés !!!
La météo nous avait annoncé des averses pour le samedi, mais Man avait demandé à Pa de nous aider pour qu'on n'ait pas de pluie. Et bien Pa était bien avec nous, pas une goutte n'est venue nous déranger et il ne faisait pas si frais.

 

Bon voilà, c'est la fin du repas. Toute bonne chose ayant une fin, nous devons nous préparer pour les concours.

C'est aux petits de commencer, et Zaphy en classe jeune, sera 3ème (et hop un coup à boire ce soir pour fêter cela).


Et puis, voici le tour des vétérans. Ma handleuse préférée Anne devait m'emmener, mais au dernier moment elle était désolée car elle devait présenter Viva Rosa de la Tour Saint Genin, ma demi-soeur (nous avons le même papa Twiny de la Tour Saint Genin). Là on ne dit rien, il y a des priorités. C'est donc Christelle qui me présentera.

 

Man est en face, je la vois et Anne est juste à côté et m'appelle : alors je me présente bien...
comme d'habitude (c'est Man qui me le dit)

 

Un petit tour aux allures, oh ils sont sympa avec nous, ils nous font moins courir que les jeunes. Remarquez que nous sommes encouragées !!!

 

Un stop avant  de retourner se placer. Z'avez vu mes poils dansent presque aussi bien que moi ;o)

 

Et nous voici en place, dans l'ordre de nos numéros d'inscription, me voici au dessus de la flèche rouge,
Viva Rosa est à ma droite et Anne est en rose. Viva Rosa est née dans un temps où les humains coupaient nos oreilles. Ils n'ont plus le droit maintenant et les chiens à oreilles coupées n'ont plus le droit de concourir du tout, sauf ceux nés avant l'interdiction. Nous les retrouvons donc en classe vétéran principalement.

 

Il n'y avait pas eu de classement en Vétéran, juste une parade...

 

Et puis voici le tour de la sélection.
Les chiens qui ont comme Hermione obtenu l'"Excellent RS", doivent repasser devant le jury de la nationale (les 3 juges officiant sur le terrain ce jour là). Ils peuvent ne pas être retenus en sélection (c'est ce qui était arrivée à Hermione l'année passée) et dans ce cas redeviennent Excellent seulement (sans le RS). Mais cela leur permet d'obtenir la cotation 3.

En premier, comme à l'habitude, les femelles noires Excellent RS...

et bien Haïka est sélectionnée (chic un deuxième coup à boire ce soir).

 

Puis vient le tour des femelles fauves dont Hermione fait partie.

C'est Man qui la présente.

Depuis hier nous n'entendons que des compliments sur sa couleur très chaude exceptionnelle, d'ailleurs Man a fini par répondre "qu'à force de l'entendre, elle va être obligée d'y croire"

 

Après un petit contrôle de la couleur des yeux par un juge, (mais là on ne se fait pas souci non plus), un petit tour aux allures pour vérifier ses allures bergères.

 

Bon, Hermione est retenue pour l'instant. Les autres fauves continuent de défiler à leur tour, quelques unes restent d'autres s'en vont.

 

Ma fille est pensive, le travail n'est pas fini, faut bien se présenter encore

 

Et elles sont toutes passées et le Président-juge annonce "les femelles qui sont ici sont toutes sélectionnées ... HOURA !!!  Un troisième coup à boire ce soir.

 

 

Anne en rose est venue, avec son beau sourire habituel, féliciter la mère de mon père (Annie en tee-shirt noir) qui présentait Haloa  et Man.
Tout le monde est heureux.

C'est à cet instant précis que Annie a prêté son téléphone pour que Man appelle grand-Ma qui n'a pu venir cette année par la faute des suites d'une fracture du poignet.
Devinez : elle était folle de joie. Encore un coup à boire....

 

Hermione est sélectionnée et par là même "côtée 4", donc recommandée pour la reproduction, comme moi ! Je suis très fière de ma fille.
C'est la plus haute cotation possible tant que l'on a pas eu d'enfants sur deux portées avec deux conjoints différents.

Elle a eu droit à une belle médaille. On fera la photo pour envoyer à Grand-Ma.
 

 

Après, vient le classement de la classe ouverte, 
Femelles noires en premier, jugées par Mme Debrouwer

Puis femelles fauves jugées par M Thevenon qui avait jugé Hermione en Régionale.
Et bien, encore une belle surprise, Hermione (qui cette fois sera présentée par Christelle) est gardée dans les sept retenues pour le classement. Mais elle ne sera pas classée, mais le juge dira que c'est une très jolie chienne, cela fait toujours plaisir. 

 


 

Les jugements se termineront avec la meilleur femelle de la Nationale. 

Et voilà une belle journée de samedi de passée. Nous nous retrouverons au gîte où nous passerons une belle soirée tous ensemble.

 

Et le dimanche nous reviendrons pour soutenir les garçons

Christelle présentait Issland Blue dit Izook de la Baie d'Adonis qui a été sélectionné (chic : encore un coup à boire).

Noëlle présentait Jaronn Jadhor dit Jadhor d'Eylo de la Gagée de Bohême qui a obtenu un Exc en classe jeune (chic : encore un coup à boire).

 

Mais, nous avons aussi, sur ces deux jours, fait de très belles balades dans le parc du château avec les copains-copines

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Comme le décor est superbe, on ne s'en lasse jamais !

Un beau week-end s'achève. C'était nos vacances 2015, elles ont été super sympas. Mais il faut ranger et plier les tentes

Hermione veille et regarde que le pliage de tente se passe bien. Elle est prête à donner des conseils.

 

Reine tremblait un peu pour le pliage de sa tente.
Man lui a fait une démonstration en lui expliquant bien "LE" "truc". Mais comme rien ne vaut de le faire soi même pour bien apprendre, elle a recommencé sous l'oeil attentif de Man et les explications appuyées de Christelle et y est arrivée sans peine. Je pense qu'elle se rappellera qu'il faut faire une "grande bistouquette" pour bien plier sa tente.

 

Et notre copine Nini, filleule de Man, et beardinette de son état, était présente tout ce week-end pour nous encourager tous, mais un peu fatiguée le dimanche pendant que l'on pliait les tentes.

 

 

Allez, les vacances sont finies... enfin presque car il nous reste une belle soirée au gîte, et il y a plein de chose à arroser. Mais avant, il faut faire la petite photo de groupe.

A bientôt les copains.

de gauche à droite

Jadhor, Zaphy, Eyvanah, Hermione, Nini, Ciana, Isis, Iago, Iris et Izook

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
28 août 2015 5 28 /08 /août /2015 12:00

Et oui, ça y est, il y a 3 ans, vous étiez tous nés !
Hermione,
Hera, Habiba, Happy-Sara, Hermes, Hugo Boss-Marley, Hebus, Hippy

Vous voici rentrés dans l'âge de raison comme disent les deux pattes.

 

Alors je peux venir avec Hermione votre soeur, vous souhaiter un très bel anniversaire.

 

J'espère que vous avez passé agréablement cette journée spéciale et que comme Hermes vous avez eu droit à votre petit gâteau d'anniversaire.

 

Vous ne trouvez pas qu'il est vraiment beau Hermes ! Moi oui

Petit ajout : le gâteau d'anniversaire d'Hermes était fait à partir de coeurs de poulet, de riz, de carottes et de gelée. Il s'est régalé.

 

Hermione, quand a elle, a trouvé que c'était épuisant d'avoir 3 ans et a préféré passer sa journée à la place de Man sur le canapé.
C'est qu'elle prend ses aises la gamine quand Man a le dos tourné. Mais bon elle lui redonne facilement sa place.

 

 

Faut dire que nous n'avons pas été gâtées du tout par le temps hier : 

Pluie, pluie et toujours pluie et cela toute la journée.
Cela ne nous a pas empêché de bien jouer dans la maison.

 

Allez je vous  fais à tous de grosses léchouilles.

Toujours une petite pensée pour Heaven partie bien trop tôt.
Et puis bonne fête à Grand-Ma

 

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
23 juillet 2015 4 23 /07 /juillet /2015 17:52

En provençal cela veut dire "qu'il fait chaud", mais ici il nous manque le bruit des cigales et les olives à disposition.

Mais n'empêche, que comme dans le sud cher à Man, nous devons depuis plusieurs semaines vivre les fenêtres fermées et les volets baissés, car il fait vraiment très chaud. Nous avons même été en vigilance canicule pendant une semaine. La nuit la température ne descendait pas beaucoup plus que le jour et nous frôlions les 40°.
Voilà bien des années que nous n'avions vécu cela m'a dit Man, elle se demande si ça ne remonte pas à 2003, l'année où son petit fils est né en septembre. Pauvre fifille comme elle a eu chaud avec son gros bedon.

Man ne se plaint pas, elle aime la chaleur. Mais n'empêche que pour les promenades, elle choisit son heure et pas en ville car les trottoirs sont brûlants pour nos papattes.

Heureusement, nous avons le parc dans le village d'à coté, plus petit que celui d'un village plus loin, mais il y coule un ruisseau, alors nous y allons un peu plus souvent.

Hier soir, nous sommes allées nous promener et Man a emmené son appareil photo.
 

Hermione adore mettre son ventre dans l'eau, ça doit bien la rafraichir. Mais surtout elle raffole mettre son nez sous l'eau pour l'avaler.

Regardez là faire avec son nez, on dirait qu'elle va pelleter l'eau

 

Moi Ciana, je bois l'eau fraîche (si si elle est très fraîche) mais en délicatesse du bord de la berge

En fait tout le contraire de ce que nous sommes, même si je me suis bien assagit (que voulez vous l'âge est là)

 

En premier Hermione rentre dans l'eau, puis à mon tour je vais délicatement boire l'eau depuis la berge. Ne vous inquiétez pas pour la couleur de l'eau que je bois, c'est juste Hermione qui a un peu remué la terre du bord.

Il y avait deux jeunes amoureux sur l'autre rive, c'est la jeune fille que l'on entend rire des exploits d'Hermione.

Guinness quand à elle, avait la promenade seule avant nous, mais Man m'a dit qu'elle a juste bu l'eau à ma façon à moi. Pas mis les pattes dedans, elle n'aime pas trop ça finalement et prèsfère la douche chaude.

 

Allez, je vous laisse, nous allons faire notre petit tour.
 

Grosses léchouilles

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
25 mai 2015 1 25 /05 /mai /2015 10:18

Déjà 5 ans que tu es parti.

Tu me manques toujours autant, je ne m'y fais pas. Pas  facile de vivre sans toi.

Mais je te remercie de tes réponses à mes demandes, j'ai l'impression que tu es un peu près de moi. Comme le beau temps que nous avons eu ce week-end. J'ai même pu avec notre amie Monique passer te voir et fleurir ta tombe et celle de tes parents et grand-parents avant d'aller à la Nationale d'Elevage Bearded Collie à Aubigny-sur-Nère. Ton neveu Patrick et son épouse, qui sont si gnetils avec moi, sont même venus nous rendre visite dimanche.

Pourtant je préfèrerai tant pouvoir te serrer dans mes bras.

 

Le 31 mai 2010, ta tombe était bien fleurie : tu étais tant apprécié

 

Une pensée aussi pour Michel ton beau-frère.

 

 

Published by Jacotte - dans Famille
commenter cet article
6 avril 2015 1 06 /04 /avril /2015 18:16

Alors, vous vous souvenez, Ciana et Hermione étaient à leur poste au salon de l'agriculture, et jeudi matin à 9h, heure de l'ouverture du salon, je les ai laissées dans leur petit nid, mais sous bonne garde quand même. Avec Patricia, la moman des Pyrénéens, nous avons été faire un tour au Hall 1, là où se trouvaient les veaux, vaches, cochons..... et pendant ce temps son mari et son gendre gardaient tout notre petit monde poilu.
Parce que, oui c'est bien quand même de pouvoir faire un tour dans les autres hall de ce salon, même si c'est à grande vitesse.

 

Et au détour des allées, nous avons rencontré

 

La blonde d'Aquitaine

Star des races bovines du sud-ouest, elle est aujourd'hui présente sur tout le territoire français.
Reconnaissable à sa robe blonde allant du froment au blanc clair selon les individus, l'âge et la saison. Ses muqueuses sont roses. Ses cornes blanches à l'extrémité foncée portées en roue basse ou en lyre.
Vache de grande taille et lourde (1,55 m pour la vache et plus de 1100 Kg), elle se caractérise par sa longévité (15 ans n'est pas rare). C'est une mère attentionnée : tout son lait est pour son veau et sa docilité en facilite l'élevage. Sa vitesse de croissante élevée en fait une des meilleures races à viande tendre et peu grasse.
Elle est issue de la fusion de trois rameaux bovins : Garonnaise, Blonde du Quercy, Blonde des Pyrénées.

Pour en savoir plus clic ici

La Blonde d'Aquitaine

 

 

La Montbéliarde

Reconnaissable avec sa robe pie rouge aux taches bien délimitées, à sa tête blanche et ses oreilles rouges. Ses cornes sont courtes et en croissant. Ses muqueuses sont claires.
Vache de grande taille : 1,46 m au garrot pour 700Kg pour les femelles. Sélectionnée depuis le XIXème siècle pour ses qualités laitières. Elle donne en période de lactation (qui s'étale sur 289 à 353 jours) 7710 Kg de lait riche en matière grasse. Ce lait servira à la fabrication des formages AOC : comté, reblochon, morbier, Mont d'Or….
C'est la troisième vache laitière derrière la Holstein et la Normande.
Vache aussi appréciée pour ses qualités d'élevage : fertilité, longévité, résistance aux maladies.
Sa viande, savoureuse et peu grasse en fait aussi une bonne race à boucherie.

Laissez- vous conter la vache montbéliarde clic ici

 

La Montbéliarde

 

 

La limousine

Elle n'est ni la plus grande ni la plus lourde des vaches. Réputée dans le monde entier, elle porte une robe froment vif, pas trop foncé, un peu plus clair sous le ventre, la face postérieure des cuisses et l'arrière train. Absence de toute tâche, muqueuses roses. Tête courte, mufle et front larges, auréoles plus claires autour des yeux et du mufle. C'est une excellente mère prête à charger pour défendre son petit. Réputée pour sa rusticité, c'est avant tout une race élevée pour la production de viande au grain particulièrement fin et très tendre, légèrement persillée, avec une proportion intéressante de "morceaux nobles" à griller. La viande limousine a été la première en France à être distinguée par un label rouge. C'est la viande préférée des français.

La limousine fruit du travail de l'homme avec la terre Clic ici pour en savoir plus

 

Taureau de la Limousine

 

 

La parthenaise

Race de taille moyenne, originaire de la région de Parthenay dans les Deux-Sèvres. Elle se caractérise par sa robe fauve-froment unie et des muqueuses noires. C'est une race ancienne à tout faire : elle était réputée pour son lait bien adapté à la production de beurre, et ses bœufs de trait. Aujourd'hui, elle est surtout utilisée comme vache allaitante et n'est plus traite.
Elle est très rustique et peut passer les trois quart de l'année dehors. Elle est appréciée pour la qualité gustative de sa viande tendre grâce à des fibres musculaires très fines et juteuse par son persillé.

La Parthenaise une production de viande de haut de gamme Clic ici pour en savoir plus

 

La Parthenaise

 

 

La Normande

Elle fait partie intégrante du paysage Normand. C'est une vache de  grande taille (environ 1,42 m au garrot pour 800Kg pour les vaches), extrêmement rustique. Sa robe possède trois couleurs : blanc (caille), marron (blond) et presque noire (bringé) mais en générale blanche avec plus ou moins de tâches brunes, le ventre et la tête sont toujours blancs. La tête est blanche avec le tour des yeux et du mufle coloré. 

C'est une race mixte qui produit une viande de qualité appréciée pour sa saveur et son persillé, et dont le lait est particulièrement adapté à la transformation fromagère et à la production de beurre. Elle est également dotée d'une bonne longévité et d'une grande docilité.
D'une bonne rusticité, elle a su également s'adapté aux conditions d'altitude et aux pentes abruptes de la Colombie et de l'Equateur.

Site officiel race Normande   Clic ici

 

Normande à robe caille

 

Normande à robe bringée

 

 

 

La Villard de Lans

Cette race bovine a faible effectif originaire des quatre communes de la montagne de Lans dans le Vercors, porte une robe froment unie exempte de poils blancs ou noirs. Longtemps utilisée pour les travaux agricoles, le lait et la viande, la seconde guerre mondiale avec les répressions allemandes face aux maquisards du Vercors, et la mécanisation agricole entrainent son déclin.
Depuis la fin des années 1970, on assiste à une sauvegarde de la race et le cheptel augmente petit à petit. Il compte actuellement 190 femelles au total dans 23 troupeaux, 58 vaches au contrôle laitier en 2014.
Race laitière de type mixte, de grand format, elle produit un lait de qualité riche en matière grasse pour la transformation à la ferme.
Elle possède de bonne aptitude à l'allaitement de veaux blancs ou rosés. Elle se caractérise avant tout par sa bonne rusticité.

7 villardes au salon de l'Agriculture Clic ici pour en savoir plus 

 

La Villard de Lans


 

 

La Tarentaise

Vache de taillemoyenne, également appelée Tarine, elle se reconnait à sa robe fauve uniforme.
Montagnarde des environs d'Albertville, elle doit néanmoins ses origines à des bovins bruns indo-asiatiques. Depuis 1863, elle s'est rapidement développée en Savoie puis sur l'ensemble des Alpes.
Grande montagnarde adaptée aux variations de température et aux terrains accidentés, elle est élevée pour ses excellentes qualités fromagères grâce à son lait riche qui produit de nombreux fromages d'Appellation d'Origine Contrôlée (AOC) : Tomme, Emmental de Savoie, Beaufort….
De juin à novembre les bovins pâturent en alpages (1500 m - 2500 m), la traite se fait alors à l'extérieur.

Tarentaise : Race laitière rustique Clic ici pour en savoir plus

 


La tarentaise

 

 

L'Abondance

Vache de taille moyenne (1,30 m au garrot et 600 Kg environ pour les femelles), sa robe uniformément pie acajou et son ventre, les extrémités de ses pattes et sa queue sont généralement blancs. Sa tête est aussi blanche avec un épais chignon blanc et cornes claires, assez longues. Issue de bovins ramenés par les Burgondes au Vème siècle.
C'est la quatrième race laitière française, surtout présente en Savoie et Haute-Savoie mais on la trouve dans 13 département.
Elle commence aussi a être utilisée dans certains pays montagneux aux conditions climatiques difficiles Vietnam, Iran ou Yémen.
Très appréciées pour ses qualités d'élevage : rusticité, aptitude à la marche, résistances aux différences de température, longévité, facilité de vêlage.
Elle donne naissance aux fromages AOC Abondance et Reblochon.

L'abondance, une race laitière rustique  Clic ici pour en savoir plus 

 

L'abondance

 

 

 

 

La Bretonne à Pie Noir

Une jolie petite vache bien sympathique
Comme son nom l'indique sa robe est pie noir c'est-à-dire tachetée noire et blanche. Ses muqueuses sont noires. Ses cornes de couleur blanche avec des pointes sombres, sont de longueur moyenne, en lyre ou en croissant sur une tête fine avec une encolure mince.
Une des plus petites races bovines (1,17 m au garrot pour 350 à 450 Kg)
C'est une race à double aptitude, viande et lait avec une prédominance pour la production laitière qui est importante pour la taille de l'animal (environ 3600 Kg de lait riche en matière grasse et protéines, par lactation).
Elle est rustique et bien adaptée au sol granitique, et fait vraiment partie du décor de la Bretagne.
Elle est aussi appréciée pour son vêlage facile.

Site officiel de l'union Bretonne Pie Noir Clic ici

 

La bretonne à pie noir

 

 

 

La Rouge des Prés

Appelée anciennement la Maine-Anjou elle est issue d'un croisement fait fin XIXè siècle, d'une race locale, la Mancelle (race rustique et laitière), avec des taureaux britanniques de race Durham (race précoce et bouchère).
Sa robe est pie rouge foncé, avec souvent une tache blanche sur le front en forme de cœur et les pattes blanches. Ses muqueuses sont claires.
C'est une vache allaitante de grand format (autour de 1,40 m au garrot pour 800 à 900 Kg pour la femelle). Sa bonne production laitière permet de produire des veaux lours au sevrage.
Disposant d'une carcasse lourde, elle a un rendement en viande plus faible que les autres races, qui s'apparente à la race Charolaise. Mais sa viande colorée et persillée avec une saveur typique est appréciée des consommateurs.
C'est une race rustique à grande disposition maternelle, à grande vitesse de croissance et d'une grande précocité, elle a souvent des naissances gémellaires (6%).
Sa grande docilité fait son attrait pour les élevages en plein air ou en stabulation. Mais son poids fait qu'elle se déplace plus difficilement.

Nées de la volonté des hommes de sciences  Clic clic

 

Une rouge des prés avec sa tâche en forme de coeur sur le front

 

Le taureau le plus lourd de ce salon 2015 est justement un Rouge des Prés, il se nomme FETARD et pèse rien que 1890 Kg. Oh là là je ne souhaite pas qu'il me marche sur un pied !!!



FETARD de race Rouge des Prés
Elu le taureau le plus lourd du salon 2015 

 


 

La Blanc-Bleu

Originaire du Hainaut, c'est une race massive destinée à la production de viande mais on utilise aussi les mâles en croisement avec des vaches laitières pour la production de veaux de boucherie.
Sa robe est généralement blanche avec des tâches bleues (pie bleu) ou noires (pie noir).
C'est un bovin de grande taille : la vache mesure 1,35 m au garrot pour 800 Kg. Elle porte de larges cornes en croissant.
L'absence de gras rend les muscles saillants sous la peau.
C'est une race docile qui s'adapte à tous les types d'élevage dans le Nord de la France et en Belgique.
La sélection s'est faite sur le gène culard qui provoque une hypertrophie musculaire de l'arrière-train. Mais la morphologie des cuisses gêne pour le vêlage et on doit souvent avoir recours à une césarienne.
Certains pays nordiques en ont interdit son importation et son croisement avec d'autres races.
Sa viande souvent jugée fade, voire médiocre par de nombreux critiques, a démontré la supériorité des rôtis en tendreté.

Pour en savoir plus clic clic

 

Une ligne de Blanc Bleu, pas de quoi se shooter quand même.

 

Hypertrophie de l'arrière train d'une Blanc Bleu - mais pas poil de graisse !
Vous comprenez pourquoi la césarienne !!!

 

 

 

La Rouge Flamande
Cette race figure parmi les plus anciennes de France. Elle est venue du Nord de l'Europe par L'Allemagne et la Belgique et vit principalement dans le Nord-Picardie. Sont cheptel qui était un des plus important de France a subi des pertes très importantes pendant la seconde guerre mondiale tant du fait des bombardements que des réquisitions.
Sa robe est rouge acajou uniforme. Les mâles sont plus foncés, presque noirs. Des tâches blanches limitées sont tolérées. Les cornes sont claires à pointes noires.
C'est un bovin de grand format (environ 1,37m au garrot pour 700Kg pour les vaches)
C'est une race hautement laitière. La production moyenne est d'environ 6600Kg par lactation. Sont lait très riche en matières grasses et en protéines sert à la fabrication de fromages locaux : maroilles, mimolettes…
Elle est aussi appréciée pour sa longévité et la qualité de sa viande.
Vache sacrée clic clic


Une Rouge Flamande ou Rouge du Nord

 

L'affiche de ce Salon 2015 avec la belle FILOUSE,

FILOUSE vous parle, et vous verrez aussi FETARD dans cette vidéo

 

Mais dans ce hall 1,
il y avait aussi des chèvres ....

 

 

Une biquette bien gourmande

 

Celle-ci, avec ses grands poils,
se prendrait bien pour une bearded collie,
vous ne trouvez pas ?



Mais aussi des moutons...

 

 

 

Mais non, ce ne sont pas des têtes brulées

 

 

Et ce petit n'était vraiment pas très vieux.

 

 

Celui-ci, un peu plus grand,  vous dit bonjour !!!

 

 

J'ai beaucoup aimé les yeux étonnés de ce petit veau.
J'avais presque envie de lui faire un bisou sur son museau


 

 

Un élevage bien particulier...
Je ne sais dans quelle race le situer, mais vous allez peut-être trouver vous ?
En tout cas, j'ai beaucoup apprécié l'humour.

 

 

 

Les filles avaient été faire un tour le lundi dans ce hall 1. 
Elles auraient du aller avec les chiens de berger sur le ring principal, mais râté ce n'était pas le bon jour. Pas grave, elles ont ainsi aperçu des moutons, des vaches....
Et le tour sur ce fameux ring a eu lieu le samedi 28, et là elles ont laissé la place à GAO de la Tour Saint Genin, Ciana devant concourir, nous avons eu peur de ne pas être revenues à temps.

 

Voici un petit aperçu de ce hall 1, il vous manque quand même une chose : les odeurs.

Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
9 mars 2015 1 09 /03 /mars /2015 17:44

Coucou, c'est Ciana qui prend le clavier, après quelques jours de repos bien mérités.

Il y a une semaine, 
le Salon International de l'Agriculture (SIA) version 2015 fermait ses portes. 
Du 21 février au 1er mars 2015, Paris était la capitale mondiale de l'agriculture et de l'élevage.

 

Et dans ce parc des expositions de la Porte de Versailles, nous avions les "canins" notre hall : le 5.3. Et avec Hermione, nous y avons représenté fièrement notre belle race Briarde. 
Idéalement situé pour nous, le parking à deux pas, nous n'avions pas trop à marcher. Dans le hall, beaucoup plus d'espace autour des îlots du Village de Race nous donnait un sentiment de grandeur.

 

 

Notre îlot des chiens du 1er et 2ème groupe se trouvait devant le stand de la Société Centrale Canine (SCC) et EUKANUBA
Je vous rappelle, que la SCC a classé les chiens en 10 groupes en fonction de leur utilité, nous briards sommes du 1er groupe : chiens de Berger et de Bouvier(sauf les bouviers suisses). 

Notre îlot est à droite sur la photo, entouré de barrières en bois

 

Sur la gauche du stand SCC-EUKANUBA, il y avait le "ring d'honneur" où allait se dérouler chaque jour, le Concours Général Agricole (CGA), par groupe de chiens.  Le CGA est aussi la raison d'être de ce salon qui met à l'honneur l'élevage français.

Sur ce ring, entre les jugements du CGA, se produisaient différentes manifestations canines : présentation des races de chiens présentes au village de race, démonstrations des chiens de pompier, obérythmé, etc....  


Le dimanche 1er mars sera réservé pour les finales des gagnants par groupe.

 

Le "ring d'honneur" avec le podium tant convoité, pour les gagnants.

 

Le "ring d'honneur" pris de l'autre côté. On voit le stand SCC-EUKANUBA et à droite le Village de race 

 

Oh là là, je vous entends d'ici "il n'y a pas grand monde".

C'est normal !!! Les photos ont été prises avant 9h, heure d'ouverture du salon. Car nous arrivions entre 8h et 8h30.

Parce que après, je vous assure que ce n'était pas tout à fait pareil.
Il y a même certains jours où il était très difficile d'aller se dégourdir les papattes ou d'aller sur le ring. Mam criait d'ailleurs "attention chiens méchants" comme si nous étions féroces NOUS !!!. Elle m'a expliqué après coup, que c'était pour nous faire de la place pour passer.

Bon ce n'était pas toujours gagné pour autant car là, méchant ou pas, beaucoup de gens avaient envie de nous caresser ou de nous prendre en photo ou se faire prendre en photo avec nous.
J'ai entendu Man dire  que si elle avait demandé 50 centimes par photo elle aurait fait un sacré salaire en 10 jours.

 

Bon j'arrête un peu de bavarder et je vous présente notre petit nid pour ces quelques jours au salon.

La SCC nous avait affecté nos places et quelle n'a pas été la surprise pour nous de voir l'affiche qu'avait mis la SCC pour notre race : Man m'a chucoté à l'oreille "t'as vu ma puce c'est toi en photo ! "

Et oui les copains, la SCC avait pris une photo de moi qui date de 2012.

Et bien je vais vous dire un secret, le dernier jour Man a pu récupérer cette image : c'est pas tout le monde qui peut se vanter d'avoir sa photo avec le logo de la SCC et le flashcode qui renvoie sur leur site. Lui reste à l'encadrer...
 

Notre petit nid au salon. Juste à côté des Pyrénéens (Labbrit et Patou) sont trop sympas !!!

 

Et cette année, la SCC avait fait les choses super bien pour les personnes qui venaient au Village de race, chaque midi elles avaient droit à un apéritif. Un crémant avec quelques petits trucs à grignoter ainsi qu'une assiette pleine de dés d'émmenthal.

Miam miam, c'était bon le fromage car nous y avons eu droit, Man nous en a donné un petit peu chaque jour.

 

Et notre caisse a été bien appréciée dans un rôle de table ;o). Vous remarquerez qu'ils aimaient bien...

 

 

C'est naturellement devant le portrait de la mascotte de ce salon 2015 : "Filouse", douce et jolie vache de race Flamande, que nous avons été prises en photo.

 

Merci Patricia, la moman des Pyrénéens pour cette photo

 

Et puis, le samedi 28 février c'était le Concours Général Agricole (CGA). Et là concouraient, entre autres 

En classe travail :
Gavin des Sentiers du Val Rox (briard noir) et Gelinotte de la Chaume du Bois Dieu (briarde fauve)

En classe CACS mâle de la dernière nationale d'elevage
Gao Glod Blond de la Tour Saint Genin (briard fauve)

En Classe Champion femelle à la dernière Nationale d'Elevage :
Moi, Ciana Blonde de Lady Fontaine la Belle

Et bien, seule Gélinotte est montée sur le podium, sur la troisième marche. BRAVO Gélinotte.


Gélinotte sur la troisième marche du podium en Classe Travail. Nous sommes fières de toi.

 

Et pourtant je vous assure que je me suis appliquée. J'ai pris mes plus belles allures. Grand Ma est fière de moi et de ma présentation, c'est pour moi le plus important de tout.

 

Voyez... nous nous sommes bien appliquées avec Man !!!!


 

Nous avons fait de très belles rencontres pendant cette semaine.
Des briardiers perdus de vue.
Des gens qui découvraient notre race et s'y intéressaient.
Des gens passionnément amoureux de notre race. Une dame est venue le jeudi et nous a papouillées comme personne à part Man, est revenue le dimanche pour nous voir et nous câliner encore. Elle mettait son nez dans nos cous pour sentir notre odeur : comme le fait Man. 
Deux couples, deux jours différents, qui avaient eux un briard du même élevage que nous, et franchement étonnés de voir deux Lady Fontaine la Belle, là.
Mais aussi un monsieur qui demandait s'il y avait des briards à poils ras de présents :o(( Y a jamais eu de briard à poils ras monsieur..... ou alors tondu ou en 1900. Ca ne l'a pas empêché d'insister qu'il en avait vu. Mais des fois des gens connaissent mieux notre race que Man !!
Mais surtout, nous avons rencontré, samedi 28, en vrai de vrai, la moman de Chester, Jacqueline. Elle a une place particulière dans mon coeur. Vous savez bien, je vous parle d'elle dans cet article
une histoire qui finit bien

 

Man nous a fait un petit montage de notre belle semaine.
Des photos prises à la Société Centrale Canine qui tous les jours, photographiait tous les chiens présents


 

Mais nous avons aussi, soutenu nos copains les bearded collie qui passaient ce même samedi, sont aussi des chiens de bergers. Et qui ont fait deux fois le podium sur la 3ème marche aussi.
En classe champion avec French Kiss de Chester
et en classe Lot d'affixe avec l'élevage de notre Guinness, l'élevage de Chester 

 

Bravo Virginie, tu as assuré

 


Ah, si, le dernier jour, Hermione nous a fait un tour de cochon. Le matin, en arrivant, elle s'est assise derrière la voiture et ne voulait plus avancer "Non je n'irai pas... !!! " Ce qui a fait beaucoup rire Anne-Marie Class, la juge qui présentait les races du village de race, mais aussi la responsable SCC des Secrétaires et Commissaires d'Exposition (Man est secrétaire d'exposition pour la SCC).

Man, futée comme elle est, l'a faite monter sur ma caisse et en avant... Hermione s'est laissée conduire sur son carosse sans rien dire et a passé les contrôles vétérinaires en hauteur. Mais arrivée tout près de notre îlot, elle a sauté par terre et a fini de marcher à pattes. Elle a certainement eu peur que les copains soient déjà arrivés et qu'ils se moquent d'elle !!


Bon je vous laisse. J'ai mis du temps (beaucoup de temps) pour écrire cet article. Et normalement Man devrait vous montrer des photos d'animaux qu'elle a prises au salon. J'espère qu'elle ne mettra pas autant de temps que moi pour l'écrire.

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
20 février 2015 5 20 /02 /février /2015 18:37

Un mois de janvier 2015 difficile : un attentat stupide qui a plombé le moral et surtout le mien d'autant qu'il était difficile d'en parler avec les filles poilues, elles ne comprenaient pas.

Et puis le dimanche 11 janvier, il y avait le Paris Dog Show à Vincennes justement.
Irai-je ou pas ? 

Finalement j'y suis allée et j'ai bien travaillé car remplacé au pied levé le secrétaire du juge des bearded collie.

Dans cette tristesse, nous avons reçu les filles et moi un vrai rayon de soleil qui venait d'Allemagne. Un paquet partit avant Noël mais arrivé mi-janvier, mais rien n'est perdu c'est bien là le principal.


Comme j'avais le moral bien bas, je m'étais acheté un bouquet de mimosa, mais beaucoup déçue car il n'avait pas l'odeur de celui que mes parents m'envoyaient pour ma fête le 8 février.

 

Alors le colis reçu d'Allemagne contenait d'autres paquets

 

Tout d'abord un petit mot accompagnait le tout que j'ai déballé avec trois curieuses près de moi.


J'ai commencé par un sac, certainement fait par Gaby.

Ah tiens c'est pour les filles poilues !!!

Oh comme elles sont intéressées !!!

 

 

Regardez les museaux qui trainent près de la table.

C'est que ça sent drôlement bon tout ça.

C'est rempli de trucs qui se mangent : genre petits saucissons, morceaux de viande.....

 

Regardez bien...

mais il vous manque l'odeur, vous apprécieriez encore mieux...comme les filles.

TOUT CA !!!!!

Il y a de quoi faire saliver des babines.

 

Mais attendez un peu, 
Il y a un autre paquet à ouvrir, et je ne peux résister.
Même si je ne comprends pas ce qui est écrit (d'ailleurs, je prends la traduction si vous savez) je sens bien que ce ne peut être que gentil.


Tadammmmmmmmmmmm, (roulement de tambour)

voici ce qu'il y a dedans.

Un sac : certainement fait par Gaby qui est très douée et doit savoir que j'adore les sacs

 

 

Et comme dans la publicité... mais c'est pas tout !!!

Le sac est plein.

 

 

De bonnes choses qui se mangent et se boivent

 

 

Quelle gentillesse Gaby et Thomas, sans oublier Hermes. Je vous embrasse très fort.

Mais il y en a trois qui attendent sagement de gouter leur friandises. Et je peux vous dire qu'elles se sont régalées.

La photo n'a tout de même pas été aisée à faire, car ce que j'avais dans les mains les intéressait beaucoup. Heureusement, elles sont tout de même bien obéissantes et ont pris la pose malgré tout.

 

Pour ceux qui ont bien suivi, il manque un paquet...

Je l'ai déballé, mais il attendu les vacances de février pour qu'un jeune homme le reçoive. Il s'est bien régalé lui aussi.
Lui qui n'est pas très petit déjeuner, a grignoté le père-Noël en chocolat pour ses petits déjeuners et gouters chez mamie.

 


Un grand merci Gaby et Thomas pour votre gentillesse.
Un  gros câlin sur ta "bedoune" Hermes de notre part à tous.

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
1 janvier 2015 4 01 /01 /janvier /2015 10:46

Ciana, dont je suis très fière, vous présente tous nos meilleurs voeux pour 2015
Que chaque jour pétille pour vous apporter joie, santé, prospérité

 

 

Avant Noël, au terrain canin, 

Ciana aurait pu choisir de changer de nom et s'appeler Ralph, car elle a accompagné de main de maître, le Père-Noël pendant sa visite, et je suis très fière d'elle pour cela.


La preuve en image 

 

Père Noël qui a gâté chaque personne, est passé voir tous les chiens pendant les cours.
Et à l'Ecole des chiots nous avons un petit biard noir qui était un peu intimidé devant ce personnage inhabituel. Mais regardez comme le Père-Noël a eu du succès.
C'est qu'il sait y faire le Père-Noël avec les poilus ! 
Remarquez que Ciana n'est pas très loin.

 

 

Pour démarrer l'année vous reprendrez bien un petit verre de bulles ! Ciana, Guinness et Hermione vous souhaitent que cette année vous soit très douce et je me joins à elle.

- o -   Bonne année 2015   - o -

 

.

 

Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
10 novembre 2014 1 10 /11 /novembre /2014 19:03

Alors c'est affolant comme le temps passe vite.
Mais je vais vous aider à rajeunir par cet article, car nous allons remonter en septembre, plus exactement au 17 septembre.
Ce jour là nous avons eu pour notre grand plaisir la visite de Hugo Boss-Marley qui revenait de vacances en Bretagne.

Et il était ravi, ses maîtres aussi. Car en Bretagne il a pu aller à la plage, nager et faire des châteaux de sable. Sont sympas les bretons ! Et puis les vacances en camping car, il adore ça, et ses maîtres ne louent le camping car QUE pour Marley.

- Nager, il raffole, et j'ai pu voir des film pris par sa maîtresse : un vrai poisson dans l'eau avec son maître.

- Les châteaux de sable : oh ben ça il a creusé, creusé et creusé encore. Peut-être pensait-il aller voir les chinois, mais il a juste vu une crevette qui lui a sauté au nez et l'a fait sursauter. Heu rigolez pas... j'aurai bien voulu vous y voir vous le nez dans le sable et un truc qui vous saute au nez... vous n'auriez pas été très fier sur le coup, ben lui aussi. Mais une fois l'évènement passé, il est retourné creuser concensieusement. J'ai vu le film aussi !!

 

Et donc, en revenant pour retourner dans leur Alsace, ils ont fait un petit crochet pour nous rendre visite.

D'abord Hermione est sortie l'accueillir. Et chacun y va à renifler le sol pour récupérer les odeurs de l'autre.

Marley à gauche et Hermione de dos à droite


 

Puis le ballon a atteri dans le jardin. si si c'est possible... avec l'aide d'un pied ;o)

Si Hermione ne joue pas avec, Marley est un Platini du ballon, un fan de foot.

T'as vu Pa, un ballon... Je peux jouer avec ?

 

Mais oui fiston, prend le ballon...

 

Et maman Ciana est sortie à son tour, et comme à son habitude, il a fallu qu'elle aboie sur Marley. Certainement sa façon de dire bonjour.

Maman Ciana à gauche qui aboie et Marley qui vient la voir : mais oui maman c'est moi Marley !

 

Tout le monde se ballade dans le jardin, un peu intimidé : ben oui on ne se voit pas assez souvent. Mais super content de se voir de temps en temps alors on en profitera pour faire une petite ronde. 

Ciana (devant à gauche), Marley (devant à droite) et Hermione (au fond)

 

Guinness nous a rejoint en zébulonnant, comme à son habitude.
Un petit repas vite fait, et Marley est reparti voir ses cigognes. 

 

N'est-il pas beau ce garçon, et super bien aimé.
Ca c'est un grand bonheur pour moi et je ne remercierai jamais assez ses maîtres de prendre aussi bien soin de lui. Même si eux, me disent qu'ils me remercient de leur avoir fait confiance en leur confiant Marley.


Je vous une grosse léchouille ; Signé Marley

Peut-être vais-je recevoir des photos de quand il était à la mer. Non, non, je ne dirai pas que je les attendais pour  faire l'article ;o)) 

Je vous les montrerai quand je les aurais.

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
21 septembre 2014 7 21 /09 /septembre /2014 16:06

Ce samedi 13 septembre avait lieu à Pont-de-Veyle (Ain), la Nationale d'Elevage des briards.


C'est dans le magnifique parc à l'anglaise du Château de ce village que se tenait la manifestation très bien organisée. Un château du 17ème siècle qui héberge maintenant les Compagnons du devoir du Tour de France dont nous avons pu apercevoir certains à l'oeuvre (tailleur de pierres, maçon).

Il a fait un temps magnifique, ce qui nous a permis d'apprécier ce fabuleux décor.

 

Nationale d'Elevage 2014

Venant de fêter ses deux ans, Hermione était engagée en classe ouverte.

Depuis quelques jours nous avions cru que me suivant, moi sa mère, elle était en chasse. Mais il manquait des signes pour confirmer cela. Cependant, ce week-end, beaucoup de mâloux se sont pourtant bien approchés d'elle et l'ont bien reniflée. Alors, faut-il penser que ses premières châleurs ont été discrètes ou vont elles arriver.

Enfin, bref, cela a joué sur son caractère.

Elle a été jugée par Mme Elia ALIA, juge espagnole, qui l'a trouvée bien jolie, lui a donné le qualificatif Excellent et qui l'a gardée pour la sélection.

C'est Man qui l'a présentait.

 

Hermione aux allures, devant Mme Elia ALIA

 

Mais, Man a cherché quelqu'un pour la présenter à la sélection, afin que Hermione montre une belle expression de tête. Elle était prête à suivre Noëlle, vous savez la Moman de Eyvanah, et oui, nous avions cette année encore nos tentes l'une près de l'autre. Un petit essai avec Noëlle, avait montré que Hermione était prête à la suivre.

Le président du club a annoncé au micro que l'on jugeait les classes Champion avant la sélection, l'inverse du programme annoncé. Man qui m'avait engagée en classe Champion, me préparait quand ils ont annoncé les sélections avant les classes champion.

Et crotte de caribou, Man me remet en cage pour reprendre Hermione. Beaucoup de stress tombe à ce moment sur les épaules de Man.

Virpi, une amie finlandaise, vient proposer de présenter Hermione, sur la demande de grand-Ma-Corinne (vous savez la moman du papa de Hermione). Noëlle avait, à ce moment là, des acheteurs pour un des bébés noirs qui lui restait. Man a donc accepté que Virpi emmène Hermione. Et bien la miss n'a jamais voulu la suivre, pourtant je vous assure que Virpi est la gentillesse même.

Bref Man est partie, à fond, présenter Hermione à la Sélection.

 

Je pense que le stress qui était sur les épaules de Man à ce moment là est aussi passé sur Hermione et a tout chamboulé, plus ces chaleurs (là ou pas là).Et puis, c'est vrai que nous vivons en vase clos avec Man et Guinness.

Et voilà c'est au tour de Hermione à la Sélection.

 

Hermione à la Sélection (Photo emprunté à Asa Frideriksson, une amie de Virpi)


Grand-Ma qui faisait partie du jury, s'est retirée et n'a pas pris part au jugement, Hermione portant son nom d'élevage. Ne restait donc à juger que Mme ALIA et Mr DUPAS (les deux autres juges du trio de jugement de cette Nationale)

 

Voilà que Hermione recule par trois fois devant Mr DUPAS qui veut lui regarder la tête (elle n'a jamais aimé qu'on lui impose les mains sur la tête, encore moins là).

 

Et voilà le verdict tombe : Hermione n'est pas retenue à la sélection à cause du caractère. Mme ALIA rajoutera, "c'est pourtant une très jolie chienne".
Bon on va essayer de travailler cela avec Man, et peut-être que l'année prochaine ce sera mieux !!!!
Après tout elle est jeune ma tite Hermione, et dans la vie de tous les jours "c'est un amour de tendresse" dit Man.


 

Et puis, les Sélections terminées voici la classe Champion. 
C'est donc mon tour.
Et là je retrouve ma handleuse préférée, celle avec qui nous formons une belle équipe. Le super duo c'est nous !
J'ai nommé Anne.

Nous sommes trois en classe champion.
Sur la photo ci-dessous nous sommes classées dans l'ordre des numéro. J'ai le n°140

C'est Mme Elia ALIA qui juge la classe Champion

J'ai aperçu Grand-Ma sur le ring, chic tout va bien. Mais Grand-Ma file se cacher sous le barnum avant les tours aux allures pour ne pas me perturber.

 

Photos empruntées à Geneviève Cherubini, une éleveuse à Toulon, ville chère au coeur de Man

 

Un petit tour aux allures : c'est parti.

Allez Anne, je suis bien avec toi, on y va.

 

Une par une dans un premier temps. (Photo Geneviève Cherubini)

 

Et puis, toutes ensembles.

Allez je m'éclate car j'aime ça.
Je l'ai affirmé à Man il y a peu de temps à la maison, alors qu'elle emmenait un bébé poilu aux allures pour montrer à sa mère les enjambées qu'il fallait faire. Je suis venue me coller à elles pour courir à côté de Man.

 

(Photo Geneviève Cherubini)


STOP

Ca y est le classement est fait 

3ème : Déja-Vu Duna aux Pattes Velues
2ème : Ciana Blonde de Lady Fontaine la Belle (moi)
1ère : Europa du Val de Méouge (élevage de Geneviève Cherubini qui doit être bien heureuse)

 

Félicitations à la gagnante.
Admirez le beau sourire de Anne, elle est toujours comme ça.

 

 

Bon Man, m'avait inscrite cette année en classe Champion pour essayer de rattraper son erreur de l'année passée (vous savez mon gros pipi sur le ring) Et bien, c'est raté !

Cette Nationale n'était pas la nôtre. 

On essaiera de  faire mieux la prochaine fois. Même si 2ème n'est pa
s si mal.
Et l'Excellent de Hermione confirme sa cotation 3 : c'est top quand même.


Et puis, nous avons vu les copains-copines : c'était super sympa. Nous avons passé deux belles journées et nous avons pu nous ballader dans le magnifique parc, au bord de la Veyle
J'ai même bien apprécié le pont à trois branches : j'ai aimé me ballader dessus. 

 

 

Hermione, elle aurait bien été faire un plongeon dans la Veyle, mais Man veillait au grain.

 

Et puis, nous sommes heureuses car les deux bébés noirs de Noëlle ont trouvé chacun une famille, dans le week-end. Noëlle était un peu triste tout de même, mais elle a récupéré une jolie Zaphira noire qui s'amuse comme si c'était sa mère avec Eyvanah : elles vont bien s'entendre ces deux là, ça doit consoler Eyvanah et Noëlle. 
 

 


Voici quelques petits bonheurs de notre vie. 
Nous sommes rentrées le dimanche soir, fatiguées mais bien heureuses tout de même.
Et puis, cela a changé les idées de Man, car pour elle ce 13 septembre elle aurait du, si la vie n'en avait pas décidé autrement, fêter 45 ans de mariage. Donc, vous voyez, c'était bien qu'elle soit entourée et surtout très occupée ce jour là.

 

 

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
1 septembre 2014 1 01 /09 /septembre /2014 11:41

 

Oh quel bonheur,

Après leur avoir envoyé ma petite carte par internet, deux m'ont répondu en m'envoyant des photos.

D'abord mon petit allemand, Hermes, et oui il vit toujours en Allemagne.
Nous devions nous voir à l'occasion de leurs vacances en France, mais le crochet était un peu trop grand. Ce sera partie remise, je l'espère bien.

 

 

2 ans-des nouvelles de mes bébés

Ce qui m'a frappé sur cette photo c'est la façon de se coucher de Hermes, comme tonton Sethi
Regardez, vous ne trouvez pas. Cette même façon déguingandé !!

 

2 ans-des nouvelles de mes bébés

Et puis, ce matin, j'ai reçu des photos de Hugo Boss dit Marley.
Mon petit alsacien qui s'éclate au ballon !

 

2 ans-des nouvelles de mes bébés

Et regardez cette jolie tête de Marley
Un gros coeur plein d'amour !!

 

2 ans-des nouvelles de mes bébés

Et comme cela fait mon bonheur de la journée, et que j'ai reçu plusieurs photos, je vous en remets une autre de Marley 

2 ans-des nouvelles de mes bébés

Vous êtes très beaux mes garçons et je vous aime.

Quel bonheur pour moi de vous savoir heureux et que vous rendez vos maîtres heureux.

 

 

-:-

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
27 août 2014 3 27 /08 /août /2014 20:24

Il y a deux ans vous étiez en train de naître, mes petites boules de poils.

Maman Ciana et moi vous souhaitons à chacun un joyeux anniversaire
et nous avons toujours une petite pensée pour notre petite Heaven partie bien trop tôt mais qui reste à jamais dans nos coeurs.

 

N'oubliez pas de donner de vos nouvelles.  

 

 

 

Gros câlins et plein de gros bisous et léchouilles

 

 

 

Il y a notre copain Vasko, l'australien, celui qui faisait de l'obérythmé avec Ciana  qui s'en est allé de l'autre côté du petit pont de l'Arc-en-Ciel. Il y a retrouvé Heaven et tous nos copains.
Il nous envoie un message 

http://www.ac91.org/journal-des-truffes/152-salut-les-copains-attendez-moi.html

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
21 juin 2014 6 21 /06 /juin /2014 10:53

Salut à tous,
C'est Ciana qui prend la plume. 

Je voulais vous dire qu'il ne faut pas dramatiser parce qu'on prend un an de plus. Pour moi c'est trop chouette.
Vous savez, si vous suivez ce blogounet (comme l'appelle notre chère Momole), que je viens avec mes frères et soeurs de prendre un an de plus. Et bien Man a fait les choses bien ce jeudi soir.

 

Elle avait acheté une tarte au sucre, sur laquelle elle a mis une bougie que j'ai soufflé (enfin presque, elle m'a beaucoup aidé sur ce coup).

Et j'ai eu droit à des photos.
Pas facile à faire les photos car ma fille Hermione, voulait toujours venir à ma place.
Elle a du garder bon souvenir de son anniversaire l'année passée.

Et puis, moi quand il y a la petite lumière rouge qui scintille j'aime pas et je baisse la tête, mais Man a réussi. C'est qu'elle un peu têtue des fois, son côté breton qui doit ressortir (ils parait qu'ils seraient têtus les bretons !  ;o) )


 

Bon le gâteau, je l'aipartagé avec la Guinness (la chieuse) et Hermione. Enfin c'est Man qui a fait les parts, et j'ai beaucoup aimé, j'allais chercher les miettes laissées sur le tapis.
Oui trop bon le gâteau !!!!!

 

Et puis j'ai eu droit à un petit (enfin c'est vite dit petit) cadeau.
Pareil, ma fille Hermione voulait me le piquer. A peine reçu qu'elle le prend déjà. Mais je ne me laisse pas faire, je le tiens bon par l'autre patte. 
C'est marrant comme tout, ce truc. Ca fait du bruit, des pouets-pouets et des crissements de  papier spécial. Et ça a plein de pattes. Bref y a de quoi s'amuser. D'ailleurs Man avait deviné le truc avec Hermione et elle lui en a donné un aussi, pour qu'elle laisse le mien tranquille.

Il y en avait aussi pour Guinness, mais elle, elle veut bien jouer avec celui d'Hermione, mais le sien bof !!! Elle est bête des fois ;o)

 

J'vous avais bien dit que ce n'était pas petit ! Aussi gros que ma tête !

Un vrai délire avec ce jeu, Man nous a même demandé de nous calmer : elle n'entendait plus la télé.

Vraiment c'est trop top !

 

 

Couic, couic, pouet-pouet, scrich scrich.....

 

 

Et le lendemain, on recommence !

 

 

Oh hier soir, celui d'Hermione avait déjà 3 pattes de moins.

Et toute fiérote Hermione est partie se coucher avec une patte. Mais Man lui a enlevé avant de s'endormir de peur d'être réveillée dans la nuit.

 

Alors vous voyez bien que c'est génial d'avoir un an de plus. C'est comme Noël dans l'année !

Allez, je vous fais de grosses léchouilles et vous remercie pour vos voeux d'anniversaire. 
Léchouilles à mes frères et soeurs aussi 

 

 

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
19 juin 2014 4 19 /06 /juin /2014 08:51

Joyeux anniversaire à la petite tribu née le 19 juin 2007.
7 ans : l'âge de raison pour les enfants des deux pattes mais pour vous nos poilus cela vous fait une correspondance de 57 ans dans l'âge des humains.
Je vous souhaite à chacun une très belle journée et qui sait, peut-être un petit gâteau.

 

Joyeux anniversaire donc à 
Captain Cook 
qui vit avec son pot de colle Guizia une  gentille briarde noire,
Cédille
qui est entourée de ses deux copines beardinettes,
Cheops
qui doit s'ennuyer de son maître parti pour 3 mois en Chine pour son travail,
Choupi
qui vit avec sa fille Grâce et maman Toya,
Ciana
que vous connaissez bien, et mène sa vie avec sa fille Hermione et Guinness la Bearded
mais aussi à
Chagall
dont nous n'avons pas de nouvelle, nous espérons juste qu'il aille bien.


 

Mais aujourd'hui, j'ai aussi une pensée pour Chester le dernier de cette fratrie, qui est parti le 15 juillet 2012, à cause d'une piroplasmose. 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 12:17

Cette nuit, vers les minuit le tonnerre se fait entendre. Ciana qui depuis juin 2010 n'est plus à l'aise avec les orages allète fortement dans son panier.
Grondant au loin dans des roulements féroces, voici l'orage qui se rapproche de nous.
Et d'un seul coup un bruit terrible de choses qui nous tombent sur la tête. Le temps m'a paru bien long. 

Je dois vous avouer que la peur montait en moi. J'ai même pendant un temps pensé à aller avec les filles poilues, nous réfugier dans le sous-sol. Mais je suis restée impassible pour les poilues, cachant mon angoisse. Je n'ai pas voulu les paniquer. 
Je ne suis pas sortie dehors voir, d'ailleurs pendant cela n'aurait certainement pas été prudent.

Et ce matin, en sortant les filles, j'ai trouvé sur le sol des morceaux de tuiles.
Ouille quelle tuile !

Partout sur le toit de la maison des tuiles cassées, même un trou.
Et là un grand moment de solitude m'envahit : comment vais je réparer cela, moi qui ai le vertige ?



Pas de panique, oui c'est facile à dire, c'est pas les filles qui m'aident sur ce coup.

Le jardin, on n'en parle pas, des morceaux de branches avec des feuilles partout. Pour l'aspirateur on attendra encore, ce n'est pas le plus urgent.

 

Mais l'autre côté de la maison c'est pas mieux

Je reprends mes esprits.
Mais c'est le couvreur qui peut me réparer ça, tant pis pour les frais.
Je l'ai au téléphone mais il me dit être débordé et ne pouvoir venir que demain. :o(
Puis d'un seul coup me dit, "mais vous êtes la dame dans les bois ? Vous êtes cliente ? Excusez moi, je passe dans la journée".
OUF !

Bon je l'attends. Une chose de faite

 

Et puis, il faut appeler l'assurance. 
Mais avant cela, un petit tour pour vérifier les dégats de plus près s'impose.

Et là je découvre.

Le toit de l'abri a souffert aussi 

Mais plus loin, tiens c'est mouillé sous l'abri ! 
Ah oui pas étonnant ! 
Vu comment le toit est perforé !

 

Oh ben c'est pas aujourd'hui que je viendrai toiletter les filles dessous. Car pour bien faire il re-pleut et re-tonne !

 

En face, la serre a souffert aussi

Et la cabane des enfants aussi 

 

Et après une idée d'une voisine, j'ai refermé tous mes volets et fait l'inspection.
Un volet n'a pas aimé les coups reçus cette nuit 

 

J'ai enfin réussi à avoir l'assurance qui était débrodée ce matin. J'ai fait ma déclaration, elle a même noté les gouttières à vérifier.


Bon je vais essayer de me détendre un peu. Il y a plus grave dans la vie. Mais quand même seule, je ne m'y fais pas. 

J'oubliais de vous montrer ce qui nous est tombé sur la tête cette nuit.

J'ai emprunté la photo à Gigi qui a été plus courageuse que moi cette nuit.
Bien entendu ce n'est pas des balles de tennis qui nous sont tombées sur la tête, elle est là juste pour vous donner la taille du morceau .

 

Pour vous donner une idée, voici un extrait du journal de 13 sur TF1. Cerny est un village proche du mien. Et c'est vrai qu'on se serait cru en temps de guerre.
http://videos.tf1.fr/jt-13h/2014/intemperies-a-cerny-on-se-croyait-en-temps-de-guerre-8432312.html

Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
25 mai 2014 7 25 /05 /mai /2014 01:00

 

 

https://www.youtube.com/watch?v=m5iwPrlDFak

 

 

Si toi aussi tu m'abandonnes
Ô mon unique amour, toi !
Nul ne pourra plus jamais rien, non, rien pour moi !
Si tu me quittes plus personne
Ne comprendra mon désarroi...
Et je garderai ma souffrance
Dans un silence
Sans espérance
Puisque ton cœur ne sera plus là !

 

Published by Jacotte - dans Famille
commenter cet article
14 mai 2014 3 14 /05 /mai /2014 18:18

Coucou, c'est Hermione, me revoici !


Oui je sais, je vous ai un peu abandonné, mais que voulez vous nous sommes débordées. Une Nationale d'Elevage des Bearded Collie (la famille de la Guinness) le week-end dernier nous a un peu monopolisées. Et qu'est-ce que nous y avons eu froid.
Bon il nous en faut peut-être peu pour être débordées.
Mais que voulez-vous Man n'a plus 20 ans. Elle vient d'ailleurs de prendre un an de plus hier.
Mais ça y est nous retrouvons notre rythme plus tranquille pour quelques jours.

Donc je viens vous raconter, comme promis, la suite de cette belle journée pastorale.

Donc le matin, nous avons tous fait nos débuts dans l'enclos à brebis.
Et après un repas bien sympathique, et comme il faisait beau : barbecue, nous avons repris nos activités qui sont devenues plus sérieuses encore.

Là, nous devions faire de petites transhumances.
Pour cela, il fallait sortir les brebis de leur enclos.

Et croyez que ce n'est pas si facile que cela.
Il y a toujours une ou deux qui restent coincées dans l'enclos alors que nous avons réussi à faire sortir les autres. Donc il faut retourner les chercher et les obliger à sortir. NA

 

Bon ça y est, j'ai réussi à les faire toutes sortir, oh avec une toute petite aide du border du berger, mais quand même, j'y suis arrivée.

 

Remarquez, comme elles me tiennent encore tête. D'ailleurs je ne sais pas ce que je fais qui faire tant rire Man.

 

Ca y est : je les ai mâtés !!!!!
Elles avancent !!!
Et Man recule, pour voir ce que je fais.
Mais elle fait aussi, attention à ne pas tomber. Car le matin elle est tombée à cause d'un seau dans l'enclos ; cela s'appelle "prendre une gamelle" qu'elle a dit.
Enfin, quoi, c'est sa crainte à Man : tomber. Donc elle fait très attention.

 

Des fois, je ne suis pas à ma place. C'est à dire que je suis à l'avant du troupeau. C'est pas comme ça que je vais les pousser !!!
Mais, bon, je ne suis qu'une petite débutante !

 

Mais quelquefois, je suis comme il faut, à suivre le troupeau et les pousser.


Enfin, les moutons, poussez pas trop. Man n'est pas très rassurée. Je vous répète elle se méfie de tomber.

 

Man, tout en reculant pour me surveiller, me guide : à droite. 
Tenez-vous bien les moutons.

Faites gaffe à vos jambonneaux, c'est bientôt Pâques, on pourrait bien manger du gigot, je vous préviens.

 

Allez, continuez de bien avancer, je vous ai à l'oeil. 

Tranquillement, on n'est pas pressé, faut pas faire tomber Man.

 

C'est ça. 

 

C'est super.

 

Non mais, y en a une qui sort du rang. 
Je vais me faire un plaisir de lui courir après...

Et Man qui veut me faire coucher... pour pas que je lui arrache un gigot.

 

Ca y est, tout le monde reprend sa marche.

 

Et voilà, nous avons fait notre transhumance, tout le monde rentre au bercail (c'est à dire à l'enclos)
Sous l'oeil attentif, prêt à aider, du border de la maison.
Je dois vous dire, qu'il m'a pas toujours aidé. Car lors d'une transhumance (nous en faisons trois dans l'après-midi) il a barré la route des moutons qui devaient rentrer dans l'enclos et je n'arrivais plus à leur faire franchir la porte. Car à lui, elles ne disent rien. Elles savent bien à qui elles ont à faire !!


Voilà, c'était une belle journée. Les autres ont peut-être mieux travaillé que moi. Il y a notamment les deux chiennes de Astrid qui se sont débrouillées comme si elles avaient déjà fait ça.

Et puis, il y a eu Dalton, le beau et gentil Dalton, qui avec Emmanuelle, qui organisait cette journée, nous a montré comment il fallait faire dès le matin.
Car lui, il vient régulièrement ici s'entrainer.

Ainsi que sa soeurette Idole, 
aussi belle et gentille que son frérot.
Avec son Popa nous a fait aussi de beaux entrainements, car les brebis n'étaient pas faciles.


 

Et puis, les chiens du berger qui nous ont fait une petite démosntration d'un travail de chien de berger.

 

Regardez la distance entre le berger (en bas à droite) et le troupeau (en haut légèrement sur la gauche, entre les deux arbres)
Le chien exécute les ordres reçus de son maître par sifflet. Des coups de sifflet différents qui ne disent pas tous la même chose.
Chapeau bas.

Tenez, je vous mets l'adresse du berger Christophe.
Si vous souhaitez voir son site.
Et qui sait peut-être y faire aussi un stage, je vous y encourage, car il a la passion et il aime la communiquer. Ca c'est trop chouette : http://bergeriedes3pouyous.fr/

 

Et à partir de maintenant c'est RTT = Repos Troupeau Tranquille

C'est l'ordre que donne Christophe à ses chiens quand ils doivent laisser le troupeau. Et là vous voyez les chiens sauter par dessus le filet à mouton et filer dans leur niche.

Bravo Christophe et  Emmanuelle  pour ce partage de passion. Nous garderons un excellent souvenir de ce week-end. Et peut-être à une autre fois

Il n'y a pas de bonne compagnie qui ne se quitte sans la photo souvenir. Et bien la voici.
De gauche à droite et de haut en bas
Ciana, Hermione (debout), La chienne de Linda (j'ai oublié son nom-je viendrai rectifier quand je le saurai)
Dalton (beau noir), Idole, Helene et Asha (les deux poilues de Astrid)

Vous ne trouvez pas que cela fait une très belle photo de famille briarde ?

 

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
22 avril 2014 2 22 /04 /avril /2014 21:39

Coucou à tous,
c'est Hermione qui prend la plume.

Le dimanche des Rameaux
(soit dimanche 13 avril dernier, que le temps passe trop vite) Man nous a inscrites (enfin surtout moi) avec maman Ciana pour une journée pastorale organisée par Emmanuelle pour le club de race http://www.briards-fr.com/

Cette journée se passait chez Christophe Portelette, berger passionné de son état, près de Vagney dans les Vosges. 
Son site est là si vous voulez lui rendre visite http://bergeriedes3pouyous.fr/

Ah oui, ce n'était pas la porte à côté pour nous, mais Man qui en avait envie depuis un certain temps s'est dit c'est le moment ou jamais.

Et bien vous savez quoi Emmanuelle en plus d'être super sympa et gentille, et bien elle avait même commandé le soleil. Car nous avons eu une très belle journée. Un peu fraiche le matin, mais au soleil nos maitres se sont vite réchauffés.

Nous étions 7 briards : 6 filles blondes et un garçon noir (le beau Dalton). C'est le très grand maximum de chiens que Christophe prend pour une journée.

Car il y a du boulot mine de rien

 

D'abord il nous faut faire connaissance avec les moutons qui eux sont mis dans un enclos dont nous allons faire le tour en laisse  

C'est quoi ces trucs plein de poils ?

 

Et puis nous rentrons dans le cercle, une espèce d'arène. Vous allez comprendre pourquoi ! Toujours en laisse.
 

Tiens, tiens. T'en as une drôle de tête, toi !


 

Une petite courageuse s'avance devant le groupe.

Allez, on fait ami-ami ! Je suis une gentille briarde, moi.

 

Et Man m'enlève la laisse.
Je vais pourvoir aller leur causer deux mots.


Bonjour vous, je m'appelle Hermione, 


Le maître berger est sur son piton, près du chalet. Il domine la situation et peut nous juger de loin.

Là, c'est Emmanuelle avec le beau Dalton à qui il crie les ordres. La voix du maitre en quelques sortes.




Après il rentre dans "l'arène" pour venir donner des conseils à Man. Il a fait de même pour tous les novices. 

 

Les brebis se sont enfin décolées du grillage où elles cherchaient refuge.
Grâce à l'aide des chiens du berger qui connaissent parfaitement leur métier.


Mais c'est qu'elle me menacerait.

 

Je l'ai bien vu taper du sabot sur le sol.

 

Ah, tu crois que tu me fais peur ?

 

Mais c'est qu'elle me chargerait !!!
Ca décoiffe, hein !

Ben quoi ? 
Oui, j'ai reculé.
Mais c'est que je ne sais pas trop à qui j'ai affaire !!!

Non, mais !
Je ne vais pas me laisser intimider !

Ah oui ! Quand même ! 

Petite, mais peur de rien, comme la chèvre de Mr Seguin ?
Vous avez vu, l'effet sur mes poils. Ils en sont tous retournés !

Heu, croyez pas. C'est juste l'effet de surprise.

Je vous y verrai vous !
D'ailleurs je vais lui faire comprendre.

Mais c'est l'autre qui me menace maintenant !!!

Hein !!! Quoi !!!!

Ben ça c'est pas du jeu !!!!

Là, elle charge vraiment cette "greluche" !

 

Bon je me suis ressaisis, ne vous inquiétez pas. Et pour ce premier contact. Christophe a dit qu'on en arrêtait là.

 

Puis Maman Ciana est rentrée elle aussi.
Comme moi, elle a fait le tour de l'"arène". Puis est rentrée dans le parc en laisse puis détachée.

 

Comme moi, la "mauvaise" l'a chargée.

Mais maman, m'a raconté qu'elle s'est faite agressée deux fois par une malamute. Et elle n'aime pas être agressée, d'ailleurs, elle se méfie des malamutes.

Alors elle voudrait bien s'en aller.
Tout simplement !



Mais, on ne part pas sur un truc négatif. Alors, Man insiste un peu.
Et maman, va tout de même se faire respecter.

Comme elle est belle ma maman ! Et comme je l'aime



Mais quand même, elle explique à Man, qu'elle voudrait retourner à la voiture. 
Ca y est plus calme.
Regardez, comme ça lui en fait voler tous les poils de son visage, et lui fait une drôle de tête.



Parce ce que maman est "trop sur Man", c'est qu'elles ont vécu des choses difficiles ensemble. Alors, elles se sont accrochées l'une à l'autre.
O
n va remplacer Man, par Nelly, sa fille qui nous avait accompagné avec Adam.

Elle va, comme nous tous rentrer une deuxième fois dans le parc.
Après que le berger ait agrandi le troupeau.

Man, fend le troupeau, pour lui montrer par où passer.
Mais maman prèfère faire le tour.
C'est une vraie pacifique ma maman.
Elle se sent bien mieux à l'aise à réguler les petits de l'Ecole du chiot.
Ca c'est son truc.

Et puis elle a bientôt 7 ans.
Et comme nous ne souhaitons pas devenir bergers, vraiment. Alors on va la laisser tranquille, pour le reste de la journée.

Après le repas, elle viendra avec nous tous faire une petite promenade.

"Bien joli tous ces bribris ensemble sans laisse" ont dit Emmanuelle et Man.
Elles y ont été de leur petite larme à l'oeil, tellement ça les a ému.

Il y a aussi les deux broders du berger qui nous ont accompagné.



Bon je reviens très vite vous raconter la suite.

Mais Man a eu du mal à choisir des photos. 667 photos, de nous tous ( les 7 briards et leur maître), mais quand même pas évident de choisir.

 

 

 

Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article