Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
10 juin 2014 2 10 /06 /juin /2014 10:17

Cette nuit, vers les minuit le tonnerre se fait entendre. Ciana qui depuis juin 2010 n'est plus à l'aise avec les orages allète fortement dans son panier.
Grondant au loin dans des roulements féroces, voici l'orage qui se rapproche de nous.
Et d'un seul coup un bruit terrible de choses qui nous tombent sur la tête. Le temps m'a paru bien long. 

Je dois vous avouer que la peur montait en moi. J'ai même pendant un temps pensé à aller avec les filles poilues, nous réfugier dans le sous-sol. Mais je suis restée impassible pour les poilues, cachant mon angoisse. Je n'ai pas voulu les paniquer. 
Je ne suis pas sortie dehors voir, d'ailleurs pendant cela n'aurait certainement pas été prudent.

Et ce matin, en sortant les filles, j'ai trouvé sur le sol des morceaux de tuiles.
Ouille quelle tuile !

Partout sur le toit de la maison des tuiles cassées, même un trou.
Et là un grand moment de solitude m'envahit : comment vais je réparer cela, moi qui ai le vertige ?



Pas de panique, oui c'est facile à dire, c'est pas les filles qui m'aident sur ce coup.

Le jardin, on n'en parle pas, des morceaux de branches avec des feuilles partout. Pour l'aspirateur on attendra encore, ce n'est pas le plus urgent.

 

Mais l'autre côté de la maison c'est pas mieux

Je reprends mes esprits.
Mais c'est le couvreur qui peut me réparer ça, tant pis pour les frais.
Je l'ai au téléphone mais il me dit être débordé et ne pouvoir venir que demain. :o(
Puis d'un seul coup me dit, "mais vous êtes la dame dans les bois ? Vous êtes cliente ? Excusez moi, je passe dans la journée".
OUF !

Bon je l'attends. Une chose de faite

 

Et puis, il faut appeler l'assurance. 
Mais avant cela, un petit tour pour vérifier les dégats de plus près s'impose.

Et là je découvre.

Le toit de l'abri a souffert aussi 

Mais plus loin, tiens c'est mouillé sous l'abri ! 
Ah oui pas étonnant ! 
Vu comment le toit est perforé !

 

Oh ben c'est pas aujourd'hui que je viendrai toiletter les filles dessous. Car pour bien faire il re-pleut et re-tonne !

 

En face, la serre a souffert aussi

Et la cabane des enfants aussi 

 

Et après une idée d'une voisine, j'ai refermé tous mes volets et fait l'inspection.
Un volet n'a pas aimé les coups reçus cette nuit 

 

J'ai enfin réussi à avoir l'assurance qui était débrodée ce matin. J'ai fait ma déclaration, elle a même noté les gouttières à vérifier.


Bon je vais essayer de me détendre un peu. Il y a plus grave dans la vie. Mais quand même seule, je ne m'y fais pas. 

J'oubliais de vous montrer ce qui nous est tombé sur la tête cette nuit.

J'ai emprunté la photo à Gigi qui a été plus courageuse que moi cette nuit.
Bien entendu ce n'est pas des balles de tennis qui nous sont tombées sur la tête, elle est là juste pour vous donner la taille du morceau .

 

Pour vous donner une idée, voici un extrait du journal de 13 sur TF1. Cerny est un village proche du mien. Et c'est vrai qu'on se serait cru en temps de guerre.
http://videos.tf1.fr/jt-13h/2014/intemperies-a-cerny-on-se-croyait-en-temps-de-guerre-8432312.html

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article

commentaires

NATM44 11/06/2014 17:14

ma pauvre jacotte , quelle horreur !
j'ai connu ça avec la foudre et le vent .La trappe du grenier s'est soulevée et il y avait plein de débris en bas et dans l'escalier .La cabane en tôle du jardin chez les voisins , elle est passée par dessus la pale planche .l'apocalypse !j'espère que le couvreur est passé et que tout va rentrer dans l'ordre très vite
bon courage jacotte et gros bisous de réconfort

Dame Jacotte 11/06/2014 19:07

Oui Nath le couvreur est venu cet après-midi mais do it revenir demain et certainement vendredi.
Ça va se remettre et c'est pas moi qui monte sur le toit.
Nous avions connu le jardin dévasté en 99 avec des chênes déracinés c'était pas mal aussi, mais là pas de dégât sur la maison (ouf) et nous étions deux pour affronter.
Bisous

kalou 10/06/2014 23:15

Bon courage, c'est vraiment impressionnant !

Dame Jacotte 10/06/2014 23:54

merci

joele 10/06/2014 22:44

Bon courage ma belle et gros bisous+++

Dame Jacotte 10/06/2014 23:54

merci et gros bisous aussi

Anne Laure 10/06/2014 21:46

Zen t'envoie pleins de bisous pour te donner du courage (et de la patience...)

Dame Jacotte 10/06/2014 23:54

Merci, je prends les bisous d'encouragement.
La patience j'en ai, mais j'avoue avoir été perturbée sur ce coup là
Bisous

marie 10/06/2014 21:03

les orages me font peur maintenant. ça gronde ici ce soir! Je comprends ton désarroi qd on est seule pour faire face!! allez courage ma jacotte!

Dame Jacotte 10/06/2014 23:53

Je n'avais pas peur jusqu'à maintenant. Mais là ce bruit d'enfer ..

Giuliano 10/06/2014 16:26

(Suite)On n'habite pas trop loin de chez toi (2h) si tu as besoin n'hésite pas, j'attrappe ma laisse et hop!Heureusement que vous n'êtes pas blessées , les toits ça se réparent ...Bisous

Dame Jacotte 10/06/2014 19:13

Oh oui Giù nous avons eu très peur. J'ai été très forte en apparence pour les filles.
Tu es gentil comme tout bon garçon, le couvreur va travailler pour moi. En espérant que la mairie nous mette en catastrophe naturelle, plus de franchise.
Bisous gentil garçon à partager avec ta gentille maitresse

Giuliano 10/06/2014 16:23

Holala Jacqueline !!!C'est moi , Giuliano qui vient aux nouvelles !Vius avez dû avoir très peur...Ici pas dormi de la nuit avec les vilains orages mais on a été épargné , juste de l'eau , beaucoup d'eau , du bruit et des éclairs.

La galette 10/06/2014 15:59

Heureusement que le couvreur est quelqu'un de comprehensif et que tu n'ai rien.Mille bisous ma Jacotte

Dame Jacotte 10/06/2014 19:11

Oui, nous n'avons rien c'est bien là le principal. Le couvreur reviens demain à 14h

Marie de la Chaume 10/06/2014 14:03

Courage... tu vas bien et tes poilues aussi... C'est l'essentiel.
Accroche toi, tu réussiras à résoudre ces petites "sources d'inquiétude".

Gros bisous

Dame Jacotte 10/06/2014 19:10

Oui Marie, je vais m'en sortir, c'est certain. Mais là je reprends l'absence en pleine face.
Bises