Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 août 2016 1 22 /08 /août /2016 16:30

Moi Ciana, je suis très triste ce soir,

Ce matin, ma maman Toya est partie rejoindre sa maman Okouki, mon tonton Sethi et notre frère Chester, et tous les autres briards qui ont une place dans le coeur de nos parents. 
 

 

La râleuse, il parait que elle était à peine sortie du ventre de grand-mère Okouki, qu'elle aboyait déjà et elle a toujours continué. Il faut dire qu'elle avait plein de chose à raconter.
Elle était née le 8 décembre 2002, presque un an après tonton Sethi né le 30 décembre 2001, mais ils avaient le même papa P'iti-Prince du Moulin d'eau.

Faut dire, qu'au désespoir de grand-Pa, grand-mère Okouki n'avait fait QUE des garçons en 2001, alors il a bien fallu qu'elle recommence pour faire une p'tite fille à grand-Pa et grand-Ma.

 

 

Quand elle accompagnait grand-Pa en expo, elle n'aimait pas beaucoup que d'autres chiens viennent approcher son Pa. Pourtant en tant que juge d'exposition, il devait bien les toucher pour les juger, alors elle a du faire avec... bon gré mal gré.

Mais à la maison, c'était une compagne bien fidèle et bien aimante avec grand-Pa et grand-Ma et surtout s'était une maman et une grand-mère exemplaire. J'ai d'ailleurs pris exemple sur elle quand j'ai eu mes bébés.

Man est allée la voir juste avant que nous naissions, et dans la journée qui a suivi notre venue, et bien savez vous que maman Toya, entendant parler, nous a laissé et à sauté à la gorge de Man. Mais comme Man lui a parlé, elle s'est laissée retomber sans lui faire de mal.


Elle nous cooconnait comme pas possible, ne nous lâchait pas quand nous étions tous petits.

Une vraie "maman poule" disent les humains.

 

Maman, tu vas nous manquer. Mais surtout beaucoup manquer à Grand-ma et grand-Pa, Je sais qu'ils ont beaucoup de peine, aussi je leur fais de très grosses léchouilles pour les consoler.

Et toi maman Toya fait de grosses léchouilles, à grand-mère Okouki, tonton Sethi et mon papa Twinny de la Tour Saint Genin.

 

Je dédie ce poème à grand-Ma et grand-Pa 

Si arrive le moment où je deviens frêle et faible
Et que la douleur m’empêche de dormir
Alors fais ce qui doit être fait
La dernière bataille ne peut être gagnée.

 

Tu seras triste,  je comprends
Mais ne laisse pas le chagrin t’arrêter.
Pour ce jour, plus que tous les autres
Ton amour et ton amitié doivent supporter l’épreuve.

 

Nous avons eu tellement de belles années
Tu ne voudrais pas me voir souffrir davantage.
Quand le temps viendra, s’il te plait laisse-moi partir.
Emmène-moi où quelqu’un prendra soin de moi
Et reste avec moi jusqu’à la fin.

 

Tiens-moi très fort et parle-moi
Jusqu’à ce que mes yeux ne voient plus.
Je sais qu’avec le temps tu seras d’accord
Que c’est une bonté que tu m’as fait.

 

Bien que ma queue ait branlé pour la dernière fois
Tu m’as sauvé de la misère et de la souffrance
N’aie pas de peine
Que ce soit toi qui a dû prendre cette décision
Nous étions très proches pendant toutes ces années
Ne te laisse surtout pas envahir par le chagrin.

 

                                  ...ton copain à 4 pattes,
 


 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article

commentaires

nenettagnes 24/08/2016 13:01

Effectivement très émouvant, c'était une chienne pleine de vie et majestueuse, courage à toi, que deviens tu ? Bises

Dame Jacotte à la Licorne 24/08/2016 21:00

Oui pleine de vie, cette Toya.
Toujours avec mes poilues, heureusement qu'elles sont là. Et toi tu vas bien j'espère
Bises

Genevieve 23/08/2016 13:39

Très beau Et émouvant Hommage. Aurevoir pétillante Toya repose en paix courage à ta maîtresse et a ceux qui t'ont entourée

Dame Jacotte 23/08/2016 22:03

Merci beaucoup Geneviève.
Gros bisous