Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
23 décembre 2005 5 23 /12 /décembre /2005 23:15


La tradition remonterait aux temps où nos pays n’étaient pas christianisés. Pendant douze nuits, les sapins y auraient été abattus pour leurs vertus protectrices. Cet arbre éternellement vert était la résidence des dieux et le symbole de la vie.

Au XIe siècle, on présentait des scènes appelées Mystères, dont celle du Paradis fort populaire durant l'Avent. Garni de pommes rouges, un sapin symbolisait alors l'arbre du Paradis.

 

Au cours du XVe siècle, les fidèles commencèrent à l'installer dans leurs maisons, le 24 décembre, jour de la fête d'Adam et Eve.




La décoration du sapin de Noël

  

Ce sont les Alsaciens ou les habitants de la Forêt noire qui auraient commencé à y accrocher des objets de plus en plus décorés : noix peintes, pommes colorées, figurines en sucre,... puis des figurines de verre ou de papier mâché représentant des anges, des instruments de musique, des animaux,....


L'arbre de Noël regroupe plusieurs symboles montrant les richesses que nous offre la nature : la lumière, les anges, les fruits des vergers, des champs, de la forêt et de la mer. L'étoile qui brille à son faîte annonce la fin du voyage, le havre de paix.

 
Toutefois, le premier arbre de Noël tel que nous le connaissons, mais sans lumière encore, serait apparu en Alsace en 1521. Il fut ensuite introduit en France par la princesse Hélène de Mecklembourg qui l'apporta à Paris en 1837, après son mariage avec le duc d'Orléans.


Au XVIIIe siècle, la coutume du sapin décoré était déjà bien implantée en Allemagne, en France et en Autriche.

 

 

 

 

Une légende parmi d’autres : Araignées et guirlandes

 

Selon une légende, une mère de famille nettoyait sa maison à grands coups de balai et chassait ainsi les araignées. Quand celles-ci revinrent, elles trouvèrent le sapin si joli qu’elles entreprirent de le recouvrir de leurs toiles. Le Père Noël fut ravi de découvrir les araignées heureuses mais songea aussi à la tristesse de la ménagère qui allait ainsi retrouver son sapin. Il transforma la toile grise en fils d’or et d’argent afin d’encore embellir l’arbre. C’est pourquoi des guirlandes ornent le sapin de Noël.

 

 

Les premiers sapins de Noël

 

La coutume du sapin de Noël très répandue chez les Protestants ne se serait imposée dans notre pays qu’après la première guerre mondiale au contact des militaires allemands et anglo-saxons.


Mais en 1841, le prince Albert (originaire d'Allemagne), époux de la reine Victoria, fit dresser un arbre de Noël au château de Windsor, en Angleterre. De la cour, la mode du sapin de Noël se répandit rapidement chez la bourgeoisie et se propagea ensuite chez les gens du peuple. À l'époque victorienne, un beau sapin de Noël devait avoir six hauteurs de branches et être posé sur une table recouverte d'une nappe de damas blanc. On le parait de guirlandes, de bonbonnières et de fleurs en papier.


Son introduction au Canada se fit vers la fin du XVIIIe siècle, avant même qu'il ne devienne une pratique courante en Angleterre. Les divers éléments servant à son ornementation furent d'abord conçus à la maison, avant d'être produits en industrie.


Au milieu du XVIIe siècle, l'illumination du sapin se faisait au moyen de petites bougies. Elles seront remplacées, au début du XXe siècle, par des ampoules électriques. D'autres variantes, tels les sapins extérieurs et artificiels, apparaîtront au tournant du XXe siècle.

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacotte - dans Souvenirs
commenter cet article

commentaires

2miaou 25/12/2005 01:00

je confirme ma Jacotte, c'est bien nous les Alsaciens(nes) qui avons lancés "la mode" des sapins décorés, héritage de la période où l'Alsace était Allemande!  J'espère qu'il était sage Papa Nono cette nuit chez toi! gros :0010:

domi83 24/12/2005 10:38

bein dis donc, on en apprend des trucs !!! merci de nous instruire en ce jour symbolique ;-)))joyeux noël à toi ;-)))