Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
6 décembre 2008 6 06 /12 /décembre /2008 11:46

Téléthon 2008 - 5 et 6 décembre - Faites un don



Quatre chiffres importants n'oubliez-pas !!! Faites vite le 3637

Ils ont besoin de nous encore et plus que jamais et c'est maintenant.
Depuis plus de 20 ans, les progrès sont immenses. Nous n'aurions pu espérer autant !

Des enfants guéris qui y aurait cru et pourtant c'est le cas en 2008 grâce au Telethon et aux chercheurs.
De nouveaux essais cliniques vont pouvoir démarrer en 2009 soutenus par l'AFM, mais sans argent tout cela s'arrêtera. Alors n'attendez pas.

Et n'oubliez pas
- que les recherches pour ces maladies rares concernent aussi les maladies fréquentes,
- que 66 % de vos dons sont déductibles de vos impôts 2008, dans la limite de 20% de votre revenu imposable.






.
Repost 0
Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
13 novembre 2008 4 13 /11 /novembre /2008 10:50
Enfin, me revoici, non rien de dramatique, mais je passe en vitesse.
Ce n'est pas souvent que je vous invite à regarder la télé, mais là !!! Je ne peux m'en empêcher.


Ce samedi soir 15 novembre à 20h50 sur TF1, ne ratez pas "Qui veut gagner des millions ?".
Sachez, tout d'abord que nous regardons rarement cette émission, mais samedi soir nous serons devant notre écran, ou si un contretemps arrivait, nous ne manquerons pas de mettre en route le magnétoscope.
 
Oui, mais pourquoi donc regarder, vous demandez-vous !
Et bien tout simplement parce que le nageur Alain BERNARD, va tenter avec l'aide de Liane FOLY de réunir des fonds pour l'Association Cavernomes Cérébraux (ACC) en répondant aux questions de Jean-Pierre FOUCAULT.
 
Vous connaissez peut-être Alain BERNARD,
Né le 1er mai 1983 à Aubagne,
une mononucléose et une toxoplasmose l'empêchent de participer en 2004 aux JO d'Athènes.

Mais ce grand battant, il ne mesure qu'1,96 m, retrouvera les bassins de piscine en 2005.
Et les résultats tomberont ainsi que quelques records : 
- records de France des 50 et 100 mètres nage libre,
- record d'Europe du relais 4 X 100 mètres,
- ex-record du monde du 100 m nage libre (par 3 fois) et du 50 m nage libre.
 
Après avoir décroché les titres de
- champion d'Europe des 50 et 100 m nage libre en pulvérisant le record du monde du 50 m nage libre,
- champion de France 100 m nage libre
- il devient cet été aux JO de Pékin, triple médaillé olympique avec le titre de champion olympique du mythique "100 mètres nage libre".
 
Mais savez-vous qu'avec Franck ESPOSITO (autre nageur) il est le parrain de l'Association des Cavernomes Cérébraux (ACC) ? 
Les cavernomes sont de petites malformations vasculaires principalement logées dans le cerveau qui se manifestent par des saignements et qui ont valu à notre fiston Flo ses opérations. Ces malformations, si elles sont multiples sont génétiques.
 
Un parrain en or qui cherche à aider financièrement l'association qui à son tour soutien les chercheurs sur cette maladie et les gênes qui en sont à l'origine.
 
Il a déjà participé à titre amical à une manifestation de natation organisée en Région Parisienne au profit de l'association qui a ainsi apporté quelques euros sonnants et trébuchants à l'ACC en 2007 .
 
Mais faire encore mieux pour aider l'association trottait dans sa tête et voilà, il renouvelle son exploit de soutien à l'ACC dans cette émission "Qui veut gagner des millions ?" ce samedi soir.
 
Allez, espérons qu'il puisse monter très haut dans la pyramide : cela aiderait beaucoup la recherche sur notre maladie. Même si je sais que le sort en est jeté puisque l'émission a été enregistrée en septembre dernier.
 
Grand merci à Alain 

                     "c'est mon dernier mot"

Repost 0
Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
30 août 2008 6 30 /08 /août /2008 22:28
Dans le monde de la broderie,
beaucoup connaissent
Momole et Doux Epoux et savent donc qu'elle ne va pas très fort depuis quelques temps, malgré une opération délicate.

Mais, je l'ai vue cet après-midi et je l'ai trouvée bien élégante !
Qu'en pensez-vous ?



Bon allez, elle est peut être un peu shootée, mais même à genoux, elle n'aurait pour rien au monde manqué de se déplacer.
Bon on ne dira rien c'était pour la bonne cause !

Et oui leur fifille-chérie convolait en justes noces.
Et comme j'adore Momole et Doux Epoux, mais qu'en plus, que voulez-vous quand on aime on compte plus, j'adore aussi fifille-chérie, je ne pouvais râter cette occasion.

Et puis doublement impossible à râter, cela se passait à la mairie de mon village !
En plus, il faisait un temps magnifique ...
                                               Alors vraiment aucune excuse pour rester à la maison !

Bon tenez, je vous ai préparé un petit cocktail ... mais sans alcool !

 


Sont-ils pas beaux ? ... Y a pas à dire ... c'est beau l'amour !

                                Tous mes voeux de bonheur et pour très longtemps.

Repost 0
8 juillet 2008 2 08 /07 /juillet /2008 08:45

Coucou, j'suis toujours là.
J'ai bien du mal à trouver le temps d'alimenter ce blog, pourtant j'y pense : j'ai des choses à vous dire. Alors je vais commencer par un bout .. aujourd'hui je vais revenir en avril de cette année !! Mais oui je sais que nous sommes en juillet !

Donc pendant les vacances du mois d'avril, j'ai eu p'tit Adam quelques jours avec nous à la maison. IL ne faisait pas très beau ... Alors il fallait trouver à s'occuper à l'intérieur.
Et pffff une idée a traversé mon esprit ... si si cela m'arrive des fois

J'ai descendu le chevalet et la boite de pastels secs. Une feuille de papier canson sur un carton à dessins grands formats. Un tablier bien enveloppant sur le p'tit Adam pour protéger les vêtements et hop à l'oeuvre.

Un peu délicat au début ne voulant pas trop se salir les mains, Adam n'osait pas travailler avec la craie. Et puis c'est venu ... Mais quand même il en avait sur les mains et cela ne lui plaisait guère.

Le premier jour trois fleurs sont sorties de notre esprit ...
Et le lendemain nous avons recommencé et là P'tit Adam voulait faire une girafe .. Je vous assure que c'est lui tout seul qui a choisi.

Je parie que vous aimeriez bien voir le résultat de notre travail !

Alors voilà, vous ai réalisé une petite composition de nos oeuvres communes ...
Je vous ferai aussi remarquer que les artistes n'ont pas oublié de signer et dater leur oeuvre !

adam 2008 premier pastel


En tout cas voilà deux après-midi passés agréablement. Je crois que nous recommencerons un autre jour où le temps ne sera pas extra ...

La maman et le papi ont bien aimé le résultat.

Repost 0
Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
22 juin 2008 7 22 /06 /juin /2008 13:11

Et oui un an que la tribu des poilus est née, dont Ciana.
IL me fallait fêter cela. C'est chose faite et comme c'est arrivé je peux vous montrer.



Vous vous souvenez lors de la naissance des bébés de Toya,
le tonton Séthi vous avait annoncer leur venue
et cela avait lourdement inspiré l'imaginaire de Bé.

Je vous rappelle : c'était ici chez moi, et chez Bé ! 

Merci encore Bé pour ce cadeau qui m'a fait très plaisir.


J'ai bien entendu brodé cette grille pleine d'histoire lors de mon premier séjour nounou, chez mes amis. Brodé mais pas terminé, puis terminé mais un peu tard.
Alors j'ai attendu la meilleure occasion pour l'envoyer. Et le premier anniversaire était une belle occasion à ne pas manquer.

Bien entendu, j'ai un peu modifié la grille mais sans supprimer ce qui la composait vraiment ... Le briard qui représentait Toya, les 3 étoiles pour les filloutes et les 4 étoiles plus loin pour les garçons et la brodeuse sur "ses chaussures à semelles de caoutchouc pour ne pas faire de bruit". J'ai juste remplacé le "brodeuse qui a du chien" par "Bravo Toya"



Et enfin, j'ai pu poster, mon DE (Doux Epoux) s'est fait un plaisir d'aller la mettre à la poste et de demander au monsieur au guichet de bien mettre le tampon. Ce que le monsieur a fait avec grand plaisir et avec des compliments sur l'enveloppe. Mais ensuite il y a du avoir un traitement spécial pour cette enveloppe car elle a mis une journée de plus pour arriver chez mes amis, si bien qu'elle est arrivée le lendemain de l'anniversaire, mais arrivée c'est le principal.
Et là aussi la factrice a aussi aimé, car elle a dit à Bernard "vous avez encore une bien jolie enveloppe".







A l'intérieur de cette enveloppe j'ai mis cette photo de Ciana ...
et bien Bernard a cru que c'était sa Choupi ....
tellement elles se ressemblent !









Et puis, jeudi soir Ciana a fêté avec Joy et Séthi son premier anniversaire.
Chacun leur petite tarte à l'abricot (
et pas à la fraise comme vous l'avait dit Ciana)







Sans oublier, bien entendu le petit cadeau d'anniversaire et oui on est gaga ou on ne l'est pas ! Cadeau que d'ailleurs Miss Ciana avait aperçu sur la table de la cuisine et qu'elle a gentiment et fièrement ramené au salon avant de fêter son anniversaire ....
Vous croyez qu'elle avait deviné que c'était pour elle ?


Allez, je vous laisse, il fait beau je vais essayer d'en profiter un peu.

Heu, j'oubliais, mais vous l'aviez deviné, mes amis étaient très heureux de la carte. ILs m'ont appelé dès qu'ils l'ont reçue.

Repost 0
Published by Jacotte - dans Broderie
commenter cet article
18 juin 2008 3 18 /06 /juin /2008 23:04

Salut tout le monde !!! C'est moi Ciana qui prend la plume.

Tout d'abord, ma mère a eu des nouvelles de Chester. Il va très bien ... il a même fait copain avec le chat de la maison ... C'est peu dire.

Et puis aujourd'hui jeudi, il doit voir la toiletteuse ... J'ai hâte de savoir comment ça s'est passé. J'espère que ça va pas tirer de trop pour lui.

Alors il parait qu'il y a un an vous avez découvert cela ..... Et oui il y a un an que nous sommes nés ... la tribu poilues

Pour cela, je voudrais souhaiter à mes frangins et frangines un très joyeux anniversaire.



J'espère que vous aurez tous un petit gâteau (ma mère a acheté des tartelettes aux fraises que nous allons partager avec Joy et Tonton Sethi) et peut être un petit cadeau (y parait que les humains c'est ce qu'ils ont pour leur anniversaire)....
Tenez ma mère a fait une affiche regardez comme nous sommes trognons ! Sis si je sais rester modeste ... C'est ma mère qui le dit !



Bon que je vous explique un peu
Capitain Cook : Z'avez vu la pose .... waouh le mec !
Cédille : c'est le clown de la famille ... vous savez qu'elle fait du toboggan .. si, si regardez bien ... elle glisse tête en avant ... Bon je sais la photo est pitite, mais ma mère l'avait que cette taille. En tous cas, moi je sais pas faire de ce truc !
Chagall : Ben y doit être heureux, y parait qu'ils en sont gagas ...  Comme ma mère avec moi en fin de compte  !
Cheops : Lui c'est le pharaon ... comme le tonton Sethi.
Chester : Vous venez d'en entendre parler ... hein, vous trouvez pas qu'il a une belle tête !
Choupi : Ben voyez on se voit peut être plus souvent qu'avec les autres, ben nos parents z'ont même po pris de photo recente. Une honte je vous dis !

Vous trouvez pas que nous nous ressemblons tous ...? "Quelle belle tribu" ! Et ça c'est ma grand-mère qui le dit ... Elle est très contente de nous.

2008-Poilus 1er anniv



AH, et puis .... Je suis fière de moi .... Alors !

Je voulais vous annoncer que j'ai passé un examen avec ma mère au terrain, samedi dernier. Le CAESC (Certificat d'Aptitude à l'Education Sociale du Chien) .... Ben devinez quoi ... nous sommes arrivés premier ex aequo avec la note de 70 points sur 74.

Et oui s'il vous plait, quand je veux .... je peux !

Mais je vois à votre tête que vous vous demandez bien ce que c'est que cela le CAESC.
Alors voici ce qu'on doit y faire, parce que la définition j'vous l'ai donnée plus haut j'vais po la répéter :

          Le CAESC se déroule en plusieurs étapes :
1) Présentation par le maître de son chien.
2) Tests pratiques comprenant une partie obéissance (marche avec et sans laisse, positions, rappel, absence du maître) et une partie sociabilité.
3) Aspect civique et juridique où quelques questions seront posées au maître.


Nous étions 6 à passer l'épreuve ... et bien nous avons tous été reçus ! Le Président l'était très content de nous tous.

Je vous mets ici un extrait de ce que j'ai écrit dans "le journal des truffes". C'est le journal interne du club. Enfin, c'est sur le site du Club chacun y met son article ... Des fois, je me marre quand je lis cela.


 ... Et puis, y'a eu Moi, la "star" parce que mon maître l'était venu filmer (y parait qu'il devait filmer le gadin de ma mère pour qu'on s'améliore la prochaine fois) Et bien j'ai très bien marché, j'me suis bien concentrée. Hé … les truffes … ma mère elle avait préparé du foie comme motivation et je peux vous assurer que ça me motive. Parce que j'ai tout bien fait ou presque, moi aussi, notamment le look, y'a rien eu à redire, j'l'ai regardé bien dans les yeux à travers mes poils, parce que d'habitude j'la regarde si je veux, mais là le foie avait une attirance que ….
Par contre, ce que je réussi plutôt bien d'habitude, ben là j'ai un peu "foiré" : le couché pas bougé - absence et retour du maître.
Mais aussi qu'est ce qu'il lui a pris à ma mère de courir en me quittant, ça m'a affolé, elle m'a jamais fait ça … alors moi j'l'ai suivi fissa, y paraît qu'il fallait pô ! Après, j'ai tout fait bien, ma mère l'est contente comme tout. Mais elle continuait de stresser, pourtant elle avait dit que c'était pô grave ...

... j'vais pouvoir aller voir quoique c'est cet Agility et cette Oberythmé. J'espère que j'vais m'éclater, mais en attendant la semaine prochaine je passe chez les jaunes . L'est pas belle la vie !


Bon allez je vous laisse tranquille avec mes bavardages.
Mais je refais de grosses léchouilles à toute ma tribu.

 



Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
13 juin 2008 5 13 /06 /juin /2008 14:13
Oui les chiens aussi ont leur gentil ange gardien et comme chaque bon poilu Chester a le sien qui veille sur lui et grâce à lui Chester a retrouvé une maison et une famille aimante. Tiens je trouve que son petit ange lui ressemble drôlement.

Bon le début de l'histoire vous la connaissez, je ne reviendrai pas dessus.

Je tiens d'abord à remercier du fond du coeur toutes celles qui ont été interpellées par mon article "à l'aide" et/ou qui en ont fait le relais.


Mais après mon appel au secours sur ce blog, une dame a été prévenue par sa petite soeur (tiens je ne savais pas qu'elle passait par ici de temps en temps)


Allez, je vous raconte.



Jacqueline est le prénom de cette dame, quel beau prénom ! (et oui, il se trouve que, de un : c'est aussi le mien à l'état-civil et de deux : c'est un prénom que j'aime bien) Mais quelle coïncidence !

Jacqueline a une soeur plus jeune (c'est pour cela que j'ai dit petite), c'est cette soeur qui la prévient et cette soeur est la môman de Chagall qui n'est autre que le frère de Chester. Vous suivez ? Encore une coïncidence ou un signe du destin !

Jacqueline est "en manque" de chien depuis le décès de son dernier setter Elliot, il y a trois ans. A tel point qu'elle accompagne tous les matins, sa voisine qui promène son chien Brindille.

Vous pensez bien qu'elle est sensibilisée à la mésaventure de Chester et me contacte. Je lui donne les coordonnées du monsieur qui a Chester en pension qu'elle appelle aussitôt.

Mais voilà, ce monsieur a un ami "qui aime bien les chiens", mais cet ami est absent, il faut donc attendre son retour.

Jacqueline habite dans l'Oise, au nord de Compiègne.
Lundi, elle me dit que le monsieur vient de la rappeler et qu'elle part avec sa voisine, à Nantes chercher Chester et qu'ils ont rendez-vous le lendemain midi. Je ne vous en ai pas parlé de suite, peut-être par superstition (bien que je ne sois pas superstitieuse ... ça porte malheur ;o))

Jacqueline en profite pour aller voir son frère hospitalisé à Nantes (un signe du destin, certainement !)
Mais entre-temps, il y a contrordre. Donc, elles dorment à Nantes comme prévu, mais repartent le lendemain matin à 6h30, pour La Rochelle.

Moi je dis, que faire autant de kilomètres il faut vouloir, et ce petit Chester elle le mérite grandement.
Et je trouve que pour pour quelqu'un qui veut se débarasser d'un chien, il ne fait pas grand effort. Mais ce n'est QUE mon opinion et je me la garde (chut ! je ne vous ai rien dit).

Comme il faut toujours du positif dans le négatif, cela lui aura permis de voir comment vivait Chester depuis un mois. Elle est très bien accueillie par le monsieur et ses 2 huskies. Huskies qui n'aiment pas trop que Chester s'approche de leur maitre quand ils sont présents, il se tient donc en retrait, un peu méfiant.

Et voilà Chester monte dans la voiture, enfin c'est plutôt le monsieur qui l'y porte. Et ils repartent pour l'Oise, il y a du chemin à faire. Chester restera calme dans la voiture mais ne voudra ni boire, ni manger ni même descendre même pour faire un pissou, et pourtant il faisait beau et chaud mardi au dessus de la Loire. Que se passe t-t'il dans sa tête ? Jacqueline se demande s'il ne va pas penser que la voiture est devenue sa niche.

A l'arrivée, quand il a vu l'herbe du jardin, il est descendu immédiatement, mais il n'a pas bu de suite et mangé encore plus tard. Il devait se demander ce qu'on allait faire de lui.

Elle a été le promener un peu, il n'a pas tiré sur la laisse, c'est un gentil chien !

Il a dormi sagement dans l'entrée de la maison.

Et le lendemain, jeudi, il a été se promener avec Jacqueline, il a mangé, bu. Il a joué, vraiment joué, à courir dans tous les sens avec Brindille dans le grand jardin. (Vont être de bons copains ces deux là, je le sens !)

Il n'a plus la queue entre les pattes, il n'est plus méfiant. Il dort à ses pieds quand elle m'envoie un courriel pour me donner des nouvelles.

Jacqueline a du s'absenter hier après-midi et quand elle est revenue il lui a fait une belle fête.

Et puis mercredi prochain, la petite soeur va revenir mais cette fois avec Chagall.

Par contre, gros point noir au tableau, il va certainement falloir tondre Chester. Il n'a jamais du voir une brosse depuis qu'il a quitté la maison de mes amis. Il a un paquet de bourre sur le dos que cela ressemble plutôt à du feutrage. La peau ne peut pas s'aérer là-dessous et c'est un risque pour les maladies de peau.
Et puis, il ne peut rester ainsi. Et le brosser, on n'arrivera à rien et se sera trop traumatisant pour lui.

Il vaut mieux tondre et ensuite le brosser gentiment pour qu'il n'ait jamais d'appréhension du toilettage à l'avenir. Allez positivons : c'est la belle saison qui arrive, il n'aura pas froid et le poil aura repoussé pour cet hiver et le poil va repousser encore plus beau.

Je vois que du bonheur pour eux deux... mais non je ne suis pas devin ... mais je le sens, c'est comme ça. Enfin, pour eux trois, parce que le mari de Jacqueline se laisse attendrir et le trouve sympatique, c'est un bon poilu ! Même si au départ, il n'était pas très chaud ... pffff faut toujours que ces hommes disent le contraire .... ;o) C'est pas grave, le principal est qu'il se laissent faire au bout du compte.

Quelle belle équipe, vous ne trouvez pas ?
Et puis quelle famille de nouveaux briardiers, cela me fait plaisir, moi qui aime tant cette race. Vous savez la petite soeur a une grande fille ... et bien la grande fille vient aussi d'acheter un briard après que sa mère ait pris Chagall.

Ils vécurent longtemps et très heureux, c'est comme celà que se termine les contes de fées. Mais là c'est la vérité vraie. Vous ne pouvez pas savoir comment je suis heureuse pour eux. Il fallait vraiment toute cette aventure pour qu'ils se trouvent.
Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
3 juin 2008 2 03 /06 /juin /2008 21:08

Je voudrais tout d'abord remercier du fond du coeur toutes les personnes qui se sont manifestées suite à mon dernier article. Celles qui ont laissé un petit commentaire qui fait toujours plaisr, celles qui se sont manifestées par le contact en bas de la page et celles qui se sont manifestées pour faire une chaine pour aider Chester : qui un lien sur un forum, sur un site perso (c'est beau internet quand même), qui en a parlé à quelqu'un .....

Je voudrais aussi vous rassurer un peu comme nous avons été rassurés. Chester n'est pas abandonné dans un centre quelconque.
OUF !
Le monsieur qui l'avait acheté, doit partir pour son travail à l'étranger et ne peut l'emmener avec lui. S'il avait des enfants ??? .... mais bon un chien n'est pas un enfant va-t'on me rétorquer.
Bon, bref, ne parlons plus de cela.

Donc ce monsieur ne peut l'emmener avec lui et a fait passer une annonce avec la date de naissance du chien, le nom des parents et qu'il recherchait une nouvelle famille. C'est à la suite de ce message que mes amis ont eu un appel disant qu'un chien venant de chez eux était abandonné.

Mais en fait, ce monsieur a, en attendant de lui trouver une nouvelle famille, confié Chester à son père qui a déjà plusieurs huskys (6 je crois) et ne peut donc le garder. Aux dire du papa que mes amis ont contacté, Chester est un chien très gentil qui s'entend très bien avec les huskys, mange même dans leur gamelle, gentil avec les humains. Peut être un peu timide, il aurait peut-être besoin de sortir un peu plus, Il dort parait-il sur le lit du papa (ça c'est pas à recommander mais bon, au moins il n'est maltraité) donc en bref il n'est pas malheureux et c'est là le principal.
Re-OUF !

Et chose importante, le papa veut bien bien garder Chester le temps qu'il faut pour lui trouver une bonne famille.
Re-Re-OUF !

Actuellement, nous avons deux pistes qui semblent sérieuses, mais tant que rien n'est fait n'est-ce pas ! 
On croise les doigts et j'espère très fort que Chester fêtera son premier anniversaire le 19 juin dans sa nouvelle famille et qu'il fera le bonheur de gens qui l'aimeront très fort.

Je vous tiens au courant et vous renouvelle tous mes remerciements pour votre aide à tous.



Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
29 mai 2008 4 29 /05 /mai /2008 22:01

Mon coeur est gros, mon coeur est lourd, mon coeur est très triste ce soir.
Je suis révoltée et si je pouvais je cognerai ce mec (parce que je ne peux même pas l'appeler monsieur) si je l'avais en face de moi.

Un jour, il a téléphoné, il voulait un chien, un petit chien qui va grandir. "Vous verrez il sera bien, vous viendrez le voir quand vous voudrez". Il semblait bien ! Et il repart avec le petit chiot. Quelques temps après, il donne des nouvelles : tout va bien le chiot est adorable, il vit dans Paris, il a un autre copain poilu avec qui il s'entend très bien.
Et puis, plus rien,c'est le silence. Tout allait bien, c'est dur de déranger pour avoir des nouvelles ?

Mais ce matin, un coup de téléphone annonce que Chester -le petit chien qui a grandi- a été lâchement abandonné près de La Rochelle. Voila pourquoi j'ai si mal.

Chester est le frère de Ciana, mais il a moins de chance qu'elle. On lui a repris l'affection qu'on lui a donné au départ. Pourquoi ? Parce que je suis certain que lui n'a pas repris son amour.

Certains achètent un animal comme on achète un meuble. Mais un animal n'est pas un meuble. Un animal ça ressent le bonheur, le malheur. Il ne comprend pas qu'on le rejette alors que lui a tout donné.

On ne peut 9 mois après l'avoir acheté, le déposer chez Emmaüs comme un vieux meuble. Et encore je vous assure que chez nous, même les meubles nous avons du mal à les mettre chez Emmaüs, parce qu'ils font partie de notre histoire.


Et bien certains prennent un chien et quelques mois après, parce qu' il y a une bonne raison, -vous remarquerez qu'ils ont toujours une excellente raison dans ces cas là- s'en débarrassent lâchement et sans scrupule.
Mais ces gens seront-ils, un jour, capables de supporter les contraintes que donne un enfant ? Ca c'est certain, ils ne les abandonneront pas parce qu'il y a la loi.
Que feront-ils de leurs parents âgés ??? Ils les mettront à l'hospice, ou bien ils leur donneront le bouillon de onze heures ?
Qu'ont-ils à la place du coeur pour agir ainsi ? Ou bien ils sont simplement irresponsables, mais ce n'est pas une excuse.

Je suis révoltée, j'ai envie de crier, de hurler ma hargne contre la gent humaine irresponsable.

Mais là j'ai besoin de votre aide, il y a près de La Rochelle un jeune chien de 11 mois et demi a donner, parce que quelqu'un qui l'a choisit un jour l'a rejeté.
Peut-être connaissez vous une personne, une famille qui voudrait l'accueillir chez eux. Si c'était le cas vous pouvez me joindre par le "contact" en bas de la page.

AIDEZ- NOUS !   AIDEZ CHESTER ! S'il vous plait

Voici Chester au mois d'août dernier. Il n'a pas mérité ce qui lui arrive.

2007-Chester-2501
Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
23 avril 2008 3 23 /04 /avril /2008 00:11

Voici la suite que vous attendiez depuis pas mal de temps et que certaines m'ont réclamée.
Je vous rappelle que les trois premiers épisodes sont là :

               * 1er épisode
     
http://jacotte.over-blog.com/article-2516470.html  
               * 2ème épisode http://jacotte.over-blog.com/article-2585302.html
 
               * 3ème épisode
http://jacotte.over-blog.com/article-2798809.html


Les vacances à l’Almanarre

Comme tous les ans, les vacances se passent à l’Almanarre chez Maria IMBERT, on se baigne un peu à la mer mais surtout dans les bassins de retenue d’eau pour arroser les cultures. On aide un peu Maria dans la campagne et depuis qu’il y a une voiture, on part souvent une semaine plus tôt pour visiter un coin de France : Carcassonne, Le Puy... Jean aime beaucoup la géographie et est désolé d’avoir à l’arrière une fille qui malade en voiture dort toujours sous l’effet de la Nautamine.

4454b66117606.jpg 

 

 









Sous l'olivier centenaire, Maria est assise à gauche avec un chapeau sur la tête,
la petite fille en blanc, debout devant Maria c'est moi.
La dame qui va tirer la boule de pétanque c'est Lisette entourée de mes cousins et
le monsieur avec le ventre bien rond c'est papa
  







Kiki, chien de cirque

En 1960, Maria qui a toujours eu des chiens dans sa campagne pour lui tenir compagnie, n’en a plus. Lisette le sait, une de ses collègues de travail a une chienne qui vient d’avoir des petits. Lisette lui en réserve un. Lorsqu’il arrive à la maison, il est baptisé Kiki, Maria IMBERT a eu quelques chiens supers qui s’appelaient KIKI, cela lui fera sûrement plaisir. Ce chien arrive à la maison plusieurs mois avant le départ en vacances, tout le monde a le temps de s’y habituer mais surtout Jacqueline et Lisette.

 

Départ en vacances avec Kiki et la chatte Pompon qui fait partie du voyage depuis quelques années. En fait, depuis qu’une année, elle a boudé au retour de vacances ; l’année suivante elle est du voyage, et Maria qui prend sa fille et son gendre pour des fous, « qu’est-ce que vous voulez que je fasse de ce chat, j’en ai ici qui n’attrapent même pas les souris » et Pompon qui a du comprendre qu’elle n’est pas la bien venue fait le tour de la maison et revient avec une souris qu’elle dépose au pieds de Maria. Elle se trouve ainsi tout de suite adoptée.

 

Kiki passe les vacances à l’Almanarre, mais au moment de rentrer sur PARIS, la joie n’y est plus : il va falloir laisser Kiki. Jean-Marie a l’intention de vivre à la campagne avec sa grand-mère afin de travailler avec elle : Maria ne se fait plus toute jeune, elle a maintenant environ quatre-vingts ans et la terre est bien basse à cet âge. Il ne souhaite pas de ce petit corniaud, il voudrait un berger allemand. Maria est désolée elle ne peut garder Kiki, Lisette et surtout Jacqueline ne le sont surtout pas et la joie revient dans le cœur de cette dernière « Kiki revient avec  nous ». 
Kiki est un chien super, très comique qui dort dans un petit siège d’enfant en rotin. Il est vraiment très proche de Jacqueline qui aime tant les animaux.



 









Devant les vignes de ma grand-mère et le linge qui sèche, photo qui devait être photo-souvenir, Kiki et moi.
Mais Kiki qui reviendra avec nous.










Maria met en vente la campagne et vient à PARIS

En 1962, Maria confie à Paul, son fils la mise en vente de la campagne. Elle ne peut plus assurer la culture et l’entretien de la maison. Ces petits-fils GLAUDO ont d’autres projets que de venir travailler avec elle.

 

Elle vient alors quelques temps chez Lisette et Jean, à JUVISY. Lisette achète pour que sa mère ne s’ennuie pas de trop, la télévision. Maria croit que les personnes que l’on voit au petit écran nous voient, surtout lorsqu’elle amène une polenta qu’elle vient de faire au moment même où à la télé, dans un feuilleton « le temps des copains » un des copains, joué par Henri Tissot, à l’accent méridional amène dans la caravane une polenta et que ses deux copains s’exclament « Oh ça sent bon la  polenta ».

 

Mais la région parisienne ne lui plaît pas, elle est une fille du soleil et de la campagne et se sent enfermée dans ce gris et ce béton. Antoinette, avec qui elle correspond  en secret ou en italien pour que Lisette ne comprenne pas (Maria ne sait pas que Lisette qui a souvent entendu Noune parler italien le comprend), vient un jour la chercher pour la prendre chez elle. Entre temps, la campagne à été vendue à un charcutier pour sa fille  qui veut devenir marchande de fleurs. Il y fera des serres et la maison qui respirait parmi les vignes sera étouffée entre les serres.

Lisette et Jean veulent devenir propriétaires

Depuis 1956 qu’ils habitent à JUVISY, ils ont toujours souhaité acheter la maison rue Jean-Jacques Rousseau au frère de Jean. Celui-ci a toujours refusé de leur vendre. Alors fin 1962, ils se mettent en recherche de l’achat d’une maison. Ils en voient à SAVIGNY, mais les terrains trop en pente ne plaisent pas trop à Jean. Finalement ils se rabattent sur un terrain dans un nouveau lotissement qui est en train de se construire à MORSANG-SUR-ORGE, Avenue de la Gilquinière. Ils signent l’achat du terrain le 7 janvier 1963.

La maison, les plans, la construction

Ils font faire les plans de leur future maison par un ami, Roger FRANCOIS qui travaille à l’entreprise MOUREAU comme métreur.

 

Roger FRANCOIS leur conseille un entrepreneur en maçonnerie qui est un ancien de l’entreprise MOUREAU. Cet entrepreneur fait durer un peu longtemps les travaux qu’il bloque d’ailleurs avant la pose de la charpente : les fonds ne sont débloqués qu’une fois la maison couverte. Jean va demander un conseil à son frère qui lui prête la somme demandée jusqu’au déblocage et lui fournit des ouvriers pour terminer la maison. Régis, le petit copain de Jacqueline vient poser le carrelage mural au lieu d’aller travailler avec son beau-frère Michel.

 

 

 

Entre temps le 8 novembre 1965, Maria IMBERT la mère de Lisette s’éteint d’un arrêt cardiaque à Hyères chez sa fille Antoinette. Lisette qui vient d’avoir elle aussi quelques problèmes cardiaques (est-ce de la télépathie ?) ne peut descendre en voiture à Hyères le voyage serait trop fatigant. Ils prennent tous les trois (Lisette, Jean et Jacqueline) l’avion pour la première fois. Ils laissent Kiki en garde à Antoinette POISSONNET qui le met dans la vieille maison pas encore démolie : il lui mange tous ses rideaux.

Le déménagement

Les papiers posés par Lisette et Jacqueline, la maison est terminée et toute la famille déménage le 14 juillet 1967. C’est une vraie caravane Pacouli (à cause d’un feuilleton de l’époque à la télévision). Monsieur LAUNAY, Régis viennent donner un coup de main pas négligeable.

Repost 0
Published by Jacotte - dans Famille
commenter cet article
22 avril 2008 2 22 /04 /avril /2008 23:05
 2004hyeres0026.jpg


Aujourd'hui, tu devrais fêter tes 89 ans. La vie en a décidé autrement.
Tu me manques maman.




La passiflore était une de tes fleurs préférée, toi qui préférait le jardin au ménage. Je ne pourrai t'en apporter, le sud est si loin de moi.

Mais mon coeur sera près de toi en cette journée.

Repost 0
Published by Jacotte - dans Famille
commenter cet article
13 mars 2008 4 13 /03 /mars /2008 23:47

Vous savez à la maison j'ai des fanas d'aviation : 
- mon DE qui a travaillé près et sur les pistes d'atterrissage des aéroports de la Région Parisienne, 
- et fifils premier qui faisait du planeur.

Ce soir, mon DE vient de m'envoyer, et oui il nous arrive de correspondre par mail, un lien que je trouve fabuleux. Je vous invite à le suivre, à accompagner le photographe dans la visite de l'A380 :
pour cela cliquez sur l'image que j'ai empruntée.

undefined

Suivez bien les instructions :
1/ cliquez sur l'image ci-dessus  Une première photo apparaît.  Elle défile lentement afin de vous montrer une vue d'ensemble de  la salle.
Cliquez gauche et glissez lentement où vous le  souhaitez . Surprenant...non ? Vous pouvez regarder derrière  vous, les pieds des participants, le plafond....absolument  tout...comme si vous étiez le photographe ou un visiteur. Ne  bougez pas trop vite...ça fait tourner la tête !...
2/ double-cliquez sur une autre vue de la colonne de gauche...et visitez les  premières classes, la classe business, économique !

N' hésitez pas à rester appuyé sur les différentes commandes de mouvements possibles, découvrez......c'est tout simplement génial !

 

Et si vous aviez envie de vous prendre pour le commandant de bord, profitez-en, installez vous dans le cockpit. C'est là . Cependant, Gilles Vidal - le photographe panoramiste - nous précise  que  le cockpit pris en photo ne correspond pas à l'A380 de Singapour Airlines. En effet ce cockpit est celui d'un des prototypes volants (actuellement il y en a 3), les cockpits des versions "client" étant largement mieux finies et plus confortables.

Peut-être que ce voyage en A380, vous amènera à Venise. Pour cela, allez-voir les autres panoramas et n'hésitez pas à visiter le site de Gilles Vidal. 

° ° °

Bon,  je vous avoue que je préfère être dans l'avion de cette façon plutôt qu'en vol. Trop impressionnant cet avion pour moi qui ai peur.
Et puis Venise, oui, mais mon rêve est d'y aller en Orient-Express. C'est pas tout à fait pareil.

 

Repost 0
Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
24 février 2008 7 24 /02 /février /2008 23:48

Bon d'abord faut que je vous dise que moi Ciana, je suis obligée de prendre la plume car ma mère elle est en train de remonter les années .. 
La voici rendue en 1700 et même avant. Ah parce que Madame a repris une de ses petites marotte : la généalogie. Depuis qu'elle a vu qu'ils avaient mis en ligne les archives du Var, elle a enfin pris le temps d'y aller faire un tour et la voici aussi retournée dans le Loiret-Loir et Cher-Cher. Ben oui nul n'est parfait et même pas mon père car sa famille est originaire de ces trois départements ... 
Allez fouille Jacotte t'as de quoi faire, moi Ciana, je vais assurer l'intendance de ce blog en attendant.


Bon alors comme c'est moi qui prend la plume, je voulais vous poser une question :

Vous connaissez la neige ?
Parce que moi je suis trop petite je ne connais pas. Et puis ici, où j'habite nous n'en avons pas eu depuis que je suis née.
Mais mes frangins eux ils connaissent. Même qu'ils m'ont envoyé des photos de leur séjour (séparement leur séjour - chacun avec ses parents)

Alors, d'abord y a Chéops 
vous savez bien celui que j'ai revu à Val de Metz en septembre (c'est là)  .

Et bien lui, il a été passer les fêtes de fin d'année au ski. C'est bizarre il parait "qu'il en a profité un max "... 
Je ne sais pas le goût que cela a, mais lui a l'air d'aimer.


 2008 neige01small

 

Bon, je ne sais pas où a été prise cette photo de Chéops mais je le trouve beau. 
Et puis il a l'air de l'aimer son ballon. Moi ma mère elle râle : je "bouffe tout" et c'est certain, ce ballon l'aurait pas duré longtemps entre mes dents.
 

 2008 02 ballon

 

Et puis, y a aussi Cap'tainCook 
(allez j'suis sympa, comme je vois que vous avez du mal à suivre, je vous remémore c'est celui que j'ai revu ici au Bourget)
Ben lui, il y a été en février au ski. 
Ses parents se sont régalés de le voir courrir dans la neige. Et je ne comprends pas ils ont dit "qu'il n'a pas du tout aimé !!!!!
Pourtant, ce n'est pas ce que je ressens moi en voyant les photos. J'aurai bien été m'amuser avec lui, car je trouve qu'il a l'air de s'éclater ... 
Vous en pensez quoi vous autres ?
 

cook_au_ski_026small.jpg 

En tout cas, il en a partout sur lui. 
Ben, un peu comme moi quand je me roule dans les feuilles finalement.

 

cook_au_ski_071small.jpg

 

 

Allez encore une petite de Cap'tainCook.

cook_au_ski_014small.jpg 

Vous trouvez pas qu'il a l'air bien dans la neige ? Ca à l'air d'être moelleux !


Alors du coup, j'en ai parlé à tonton Séthi, parce qu'à Joy ; faut tellement crier car elle devient sourde la pauvre, que j'ai pas osé. Et tonton Séthi, m'a raconté qu'il en a déjà vu de la neige ici .... et même qu'il m'a montré des photos. Il était avec Joy et c'était en mars 2005 parait-il. Il a une de ces mémoires tonton Séthi !

 smalldsc04714.jpg

Z'ont du s'en donner à coeur joie eux aussi, parce qu'ils sont tout mouillés et z'ont plein de boules de neige dans les pattes. Mais tonton m'a dit que c'était froid la neige.
Ah oui, je vous dis : Séthi l'est au fond avec la bâton et Joy est devant.



Et puis je voulais vous montrer Chéops, qui nous a envoyé une jolie photo de lui à Noël. Je sais c'est un peu passé, mais quand même je la trouve jolie. Il nous présentait ses voeux avec. Mais comme ma mère l'a le temps de rien ..... vous l'a pas montrée bien entendu, la photo

 2007-Cheops-noel

 

Mais ça alors, par contre, je connais , 
il a mis un chapeau de lutin du Père-Noël. Mais moi je l'ai vu en vrai LE PERE-NOEL.
Vous me croyez pas .... ?? La preuve !!!

smallnoel0795.jpg 

Vous me voyez à gauche avec ma mère ? 
C'est sur le terrain, avec les copains de l'éducation. Nous avons fait la fête le samedi avant Noël et le Père-Noël est venu nous apporter des cadeaux à nous les petits.

Bon allez je vous laisse, ma mère m'a encore mis, ce soir, du mousticologne sur les pattes de devant (car je me suis trouvée un nouveau jeu : manger mes poils des pattes de devant) et ça me barbouille un peu, je vais me coucher.
Bye et bonne neige si vous en avez. 
Nous ici, il faisait tellement beau que ma mère ça lui étonnerait qu'on en ait.

Grosses léchouilles undefined

Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
2 février 2008 6 02 /02 /février /2008 10:04

Il y a cent ans naissait belle-maman.
Je vous parle d'elle sur cette page, si le coeur vous en dit.

1988_80_ans_antoinette.jpg 

Cette photo a été prise en avril 1988, le jour où elle fêtait ses 80 ans. Car elle n'a pas voulu fêter ses 80 ans en février parce qu' elle ne voulait pas que ses invités risquent un accident sur des routes pas très praticables. Elle a donc attendu les journées de printemps : c'est tout à fait elle qui se souciait d'abord des autres.

 

Voilà déjà 3 ans 1/2 qu'elle nous a quitté, elle nous manque toujours autant. 

Si vous faites des crèpes ce soir, ayez une petite pensée pour elle.

C'est la chandeleur undefined

Repost 0
Published by Jacotte - dans Famille
commenter cet article
7 janvier 2008 1 07 /01 /janvier /2008 23:17

GENIALLLLLLLLLLlllllll 

Il parait que je deviens grande, 
et qu'il faut que je connaisse un peu les expos.
Ce week-end il y avait au Bourget, le Paris Dog Show. Et ma mère m'y a inscrite en "puppy"


Bon la voiture, moi j'aime vraiment pas ça, vous auriez vu ma tête quand je me suis rendue compte que je devais monter dedans. J'étais bien étonnée aussi que nous allions faire un tour alors qu'il faisait encore nuit, j'aurai du me méfier. Mais quand même, il m'a fallu y monter dans l'auto pour y aller à cette expo.
 

Et bien, j'ai pourtant essayé d'être très raisonnable, mais que voulez vous ça ne se commande pas ... J'ai été malade et par deux fois juste avant l'arrivée. Pas triste la voiture, heureusement ma mère a acheté une supergéniale couverture imperméable .. ouffff ça m'a pas un peu sauvé la mise, car si en plus j'avais saloupé sa voiture .... Mais bon l'arrivée sur le parking, il a fallu commencer par nettoyer.



Et puis, nous sommes rentrées. 
Ah oui j'vous ai pas dit, mais y avait fifille qui nous accompagnait. Donc les trois filles en ballade. Et moi un peu mouillée sur le devant, il a vite fallu que j'aille m'essuyer et un p'tit coup de peigne, pour remettre en place les poils du devant qui avaient souffert.



Mais j'avais une surprise, me l'avait po dit ma mère. 
Y avait un frangin, Cap'tain Cook, vous vous souvenez, celui qui était si cool petit. Ben l'est toujours aussi cool et aussi beau. Lui aussi était engagé, et ma mère l'a dit après : "c'est parce qu'il était engagé qu'elle m'avait engagée" Sympa comme idée quand même !!!

* * *


Tout d'abord, les garçons passant en premier, c'est au frangin de rentrer dans le ring.
Oh les photos sont pas terribleeeeeeeeesss mais elles existent

 

2685r_captaincook.jpg


Et là enfin séchée (enfin au moins présentable) 
J'ai pu lui dire bonjour. 
On était très heureux de se revoir. 
Ah oui, je vous explique il est à droite et moi à gauche. 
Vous avez eu du mal à me reconnaitre. Pardi j'ai un peu changé !!! Non ?

 

2691_salutfrangin-copie-1.jpg

 


Bon, pas trop de temps pour se retrouver, 
et puis il fallait parait-il rester dignes, c'est à dire le poils bien mis. 
Et pof, voilà qu'on nous appelle N° 291
Comment ça 291, 
est ce j'ai une tête de 291, 
je m'appelle Ciana moi Monsieur. 
Ah bon, ils savent pas nos noms ? ILs n'ont qu'un numéro ... C'est pour pas qu'on nous reconnaisse et que par le nom le juge soit influencé sur son jugement. 
AHHHHHHHHHH je ne savais pas, normal je ne suis pas bien grande quand même.

* * *

Alors me voilà rentrée sur le ring, et là j'vous dis pas ... 
Il veut voir mes dents ... 
mais moi mes dents, je ne les montre pas à tout le monde, je suis gentille
Et pis après les ergots qu'il a dit et en passant il touche mon poils, ben quoi j'suis toute douce, bon il parait qu'il y a que mon poils qui est comme ça, que ce n'est pas une de mes vertues la douceur.
Et puis ils sont deux à vouloir voir tout ça, non mais un seul pourrait suffire comme ça. 
Ah y avait un assessorat (un élève qui passe un examen en somme !!)

 

2693_cianajuges-copie-1.jpg 

 

 

Petite présentation en statique pour que le juge me voit bien ... Il paraît d'ailleurs que je ne me suis pas trop mal présentée (au dire des gens autour du ring)

 

2695_cianapresente.jpg 

 

 

Et une petite course pour voir mes allures, 
ah ça avec ma mère on avait un peu répété ces derniers jours et je l'avais mieux réussi aux répétitions. 
Il paraît qu'à nos répétitions,  j'étais plus à son niveau, et que là j'étais un peu en arrière, mais pourtant je la regarde bien. 
J'ai gardé mes bonnes allures ... alors .. faut pas vous plaindre !

 

2699_cianacourt-copie-1.jpg 

 

Et puis, ils ont rappelé le frangin, 
pour désigner le plus beau des deux ... 
Et là, c'est lui qui a été désigné. 
Mais c'est pas grave, ça reste en famille. On ne va pas se jalouser. Je suis très heureuse pour lui. 
Et puis c'est le jeu !

 

2705_meilleurpuppy.jpg 

 

 

Après nous,  il y a eu les bearded-collies qui sont passés à leur tour. J'ai bien cru voir tata Lulu, mais ma mère m'a dit que non, mais bon sang, y en avait plein qui lui ressemblaient drôlement. Il parait qu'ils sont de la même race.
Moi je ne savais pas que tata Lulu n'était pas de la même race que moi, pour moi, elle est de MA famille, j'ai été élevée avec elle. Et il m'arrive de la voir de temps en temps.


* * *

Et puis l'heure du repas est arrivé. Et plus personne sur le ring, alors là avec le frangin nous en avons profité. 
Que même nous avons démontré que tous les chiens ne s'ennuaient pas en expo, contrairement à ceux que certains disent. 
Et nous avons eu quelques spectateurs qui souriaient de nous voir nous défouler avec autant de bonheur.
Même un monsieur avec un méga appareil photo s'est arrêté et a voulu nous prendre en photo, mais nous l'avons vu et avons été vers lui. Je ne sais pas s'il a pris une photo ou pas.
Alors, ici je suis à gauche et Cap'tainCook à droite. On a essayé de jouer à "je te tiens, tu me tiens par la barbichette ..." mais nous n'arrivions pas à concentrer assez !

 

2712_jeux.jpg 

 

Et là, c'est moi qui lui tient l'oreille...
Rhoo là là quelle bonne partie nous avons fait.

 

2714_jeuxoreille-copie-1.jpg 

 

Et puis, dans l'après midi, il y a eu le "ring d'honneur".
Des meilleurs de chaque race on sort le meilleur de la journée.
Après les jeunes présentateurs, qui sont jugés sur leur façon de présenter leur chien, il y a les meilleurs "puppy" de chaque race dont on désignera le meilleur "puppy" de la journée.
Et vous vous souvenez, le frangin avait fait meilleur puppy des briards, et bien il était sur le ring d'honneur.

Regardez un peu ce monde, et encore vous n'en voyez qu'un coté ... imaginez vous cela en double ou presque. C'est impressionnant à l'extérieur. Alors pensez à l'intérieur.

 

2722_meilleur_puppyall-copie-1.jpg 




Ah vous n'aviez pas vu Cap'tainCook, 
regardez, c'est le deuxième en partant de la gauche. 
                                             "Vas y Capt'ainCooooooooooook".

 

2722_meilleur_puppyfin.jpg 

 

Et bien, il a fait fort et s'est bien présenté car il a fait partie de la première sélection retenue ... 
C'est beau pour une première fois. 
Je suis fière de lui et je l'aime mon frère.

2724_meilleurpuppyfin.jpg 

 

OH Là là qu'elle journée quand même.
C'est ce que veut vous dire Cap'tainCook, et je suis bien d'accord avec lui.

 

2689_quellejournee-copie-1.jpg 

 

Pour le frérot, je ne sais pas, je n'ai pas encore eu de ses nouvelles, j'espère qu'il est bien arrivé, il avait du trajet à faire lui.
Mais moi, je suis rentrée épuisée. 
Et en voiture, après un début un peu difficile, je me suis endormie et cela a grandement facilité mon trajet. Arrivée à la maison, ma mère m'a réveillée doucement par des poupouilles. J'ai mis un certain temps avant de descendre de voiture, mais je n'ai pas été malade ... YOUPIIIIIIIIIi.

Le soir, je me suis couchée pas tard du tout, nous étions vannée ma mère et moi. Même aujourd'hui, lundi, j'étais un peu "calme".
Mais ma mère m'a dit qu'elle était très heureuse car je m'étais très bien comportée à l'expo. Elle est fière de moi ....

 

L'est pas belle la vie de poilu ... !!!

 

Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article
1 janvier 2008 2 01 /01 /janvier /2008 14:47

bonnan.gif

En cette année toute neuve, 
je vous adresse mes voeux dans cette nouvelle carte animée
Que vous trouverez ici



J'aimerai être aussi douée que Jacquie Lawson pour réaliser ces jolies cartes, 
et je vous y aurais mis
Joy, Sethi et Ciana qui vous font de grosses léchouilles pour la nouvelle année.



Pour celles qui ne maitrisent pas l'anglais, 
cliquez simplement sur le ciel lorsque l'image est chargée et ressemble à cela. 

screenshot108.jpg

Over Blog me fait des misères : 
Impossible de vous mettre les photos que je souhaite, mais je l'ai eu.


Et comme, je l'ai eu, je voulais vous préciser que le logiciel de scrap que je viens de m'acheter c'est Chiffonbrodeuse qui me l'a fait découvrirsur son blog.

Repost 0
Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
25 décembre 2007 2 25 /12 /décembre /2007 18:35

Coucou,
Le Père Noël est passé chez vous ?
Chez nous oui. 
Et chez Anaël comme les années passées, il y a eu un échange de cadeaux. Cette année, j'ai encore choisi l'échange de cadeau non brodés. Ben c'est plus facile pour moi qui ne trouve pas assez de temps pour broder pour moi.

Et cette année, le tirage au sort mené de main de maître par Chadedo, m'a désignée pour être la Mère Noël de Poysinette, une copinette du sud. J'ai rusé avec la poste et envoyé mon cadeau par chronopost. Ce qui m'agace dans l'affaire, c'est que c'est la poste qui s'enrichit parce qu'ils ne sont pas capables de faire honnetement leur boulot. Mais bon cessons de suite ce débat stérile qui n'a pas sa place aujourd'hui jour de fête. Bon je sais qu'elle a bien reçu mon cadeau et qu'elle ne l'a pas ouvert avant Noël. Mais pour la photo vous attendrez ... car j'ai oublié d'en faire une avant de l'envoyer.

Et le sort a désigné Chadedo elle-même pour me servir de Mère-Noël.
Et pour ne pas être en retard elle m'a envoyé son cadeau vers le 10 décembre. en colissimo (qui doit tout de même être livré dans les 48 heures, sinon la poste vous rembourse votre colissimo) mais une semaine après je n'avais toujours rien reçu. Alors Cha, voulant être certaine que j'ai un cadeau à Noël, m'a envoyé un deuxième cadeau en lettre normale cette fois et qui est arrivé en 3 jours (allez comprendre)

A vous voulez voir ce que j'ai reçu ?? Oui, oui je vous entends.
Et bien tenez regardez.
Et j'en profites pour vous présenter cela à l'aide du petit logiciel que je viens de m'acheter Studio-scrap . Je m'amuse comme une petite folle, c'est hyper simple à utiliser.

 

noel2007_recu_de_chadedo.jpg 

 

Alors dans le premier paquet il y avait de bien jolies choses
- Un coeur grillagé contenant des boules qui me serviront de déco l'an prochain,
- Deux photophores en feutrine (mais n'ayez crainte, il y a un petit verre dans chaque feurine),
- Trois petits charms Noël : Un paquet, une couronne et un sapin de Noël,
- Un paquet de meringues framboise ... miam, miam
- Un sachet de senteurs avec un joli rabat brodé d'une licorne (ce n'était pourtant pas un échange brodé, tu fais très fort sur ce coup Cha, c'est ravissant)
- Et un morceau de tissus patch country à petits carreaux que vous voyez en fond


Et dans le deuxième paquet.
Et bien là je vous assure que je suis bien heureuse de l'avoir aussi ouvert assise, car j'en suis restée bouche bée.
- Deux écheveaux de coton floche (coton à broder qui n'existe plus et que l'on ne trouve plus que dans quelques brocantes),
- Un petit carnet de 12 marque-pages (un par mois) avec des petits chiots,
- Et un livre de broderie blanche sur lequel j'avais bavé, mais que je ne m'étais pas acheté le laissant à l'état de cadeau future dans un premier temps.

Je peux vous dire que je suis très, mais très heureuse. Qui ne le serait à ma place, gâtée comme je le suis.


Tu es un sacrée Mère-Noël Chadedo.
Mille grands mercis.

                                                                                                                                       

Repost 0
24 décembre 2007 1 24 /12 /décembre /2007 00:01

undefined
http://www.jacquielawson.com/viewcard.asp?code=1373932384009&source=jl999

Je vous adresse ici une petite carte animée comme je les aime
et je souhaite que vous soyez entourés de ceux que vous aimez en ce jour spécial

Repost 0
Published by Jacotte - dans Divers
commenter cet article
15 novembre 2007 4 15 /11 /novembre /2007 16:26

Mais non je ne retourne pas à l'école, quoique.
Je me suis inscrite pendant les vacances chez
Craft Corner à une cyber-classe
qu'anime Marie Suarez et qui se nomme "travail d'écolière"

Je rêve depuis toute petite de savoir faire de la broderie blanche et voilà, je suis en train d'apprendre. Les cours de Marie sont très bien structurés et très bien expliqués, c'est un vrai plaisir. Marie est toujours aux aguets de nos difficultés et sait  parfaitement nous conseiller.

Mais voilà, cette cyber-classe a commencé il y a presque un mois et je suis en retard. 

Mais j'ai travaillé quand même et je vais vous montrer mon travail, cela permettra aussi à Marie de me signaler ce qui doit être amélioré dans mon travail.



Marie nous a mis en ligne la cinquième semaine hier matin, et moi j'ai commencé les devoirs de la troisième semaine hier soir. Mais je savoure chaque moment de broderie, même si mes yeux me jouent toujours des tours et je termine mes soirées de broderie en voyant trouble. 


Non non ce n'est pas l'alcool, j'entends quelques pestes au fond murmurer.

rimg_2552.jpg

Mon "cahier de cours" en arrière plan, des cours très bien expliqués. Un grand nombre d'explications et de photos nous permettent de progresser sans stress supplémentaire. 

 rimg_2553.jpg

Des gros plan sur mes broderies, cela ne pardonne pas. 

Ne croyez pas que je sois maso, mais cela permet juste de mieux juger son travail ... 
Et la "maîtresse" va passer par là je le sais ...

 rimg_2556.jpg

 rimg_2558.jpg

 rimg_2561.jpg
 rimg_2559.jpg
 rimg_2560.jpg
 rimg_2563.jpg
 rimg_2557.jpg



Bon allez, je file broder un peu. 
Ce soir, je ne broderai pas ...                                           
C'est l'anniversaire de mon DE ...                          anni13.gif
Alors il y a des priorités. 

Je souhaite aussi un très joyeux anniversaire 
                    à son "presque jumeau d'un an de moins "à savoir
Raymond 

Très gros bisous à tous les deux

Repost 0
Published by Jacotte - dans Broderie
commenter cet article
10 novembre 2007 6 10 /11 /novembre /2007 23:01

En ce 11 novembre, je voudrais à ma manière célébrer l'armistice de la guerre de 1914-18. 
Pendant plusieurs années, avec les enfants et le groupe musical auquel nous appartenions, nous allions rendre hommage, aux monuments de villages près de chez nous, aux morts pour la France.

En ce 2 août 1914, le garde champêtre a annoncé à la criée, sur la place, une drôle de nouvelle. Nous nous y attendions un peu, mais espérions que cela ne viendrait pas. Cette drôle de nouvelle était rappelée par des affiches placardées sur les murs de quelques maisons.

mobilisation1914.jpg

Ces affiches blanches où flottent deux drapeaux français portaient en gros caractères "MOBILISATION GENERALE"


 

Je devais donc quitter Sennely, mon village natal de Sologne, où j'étais si heureux avec Yvonne que j'avais épousé il y a 10ans et notre fille de 6 ans, pour aller défendre mon pays – La France.

 

A la maison, depuis l'annonce de cette nouvelle, je le voyais bien ma femme retenait ses larmes. Je la consolais comme je pouvais en lui disant que je sera de retour pour Noël, car cette guerre ne serait pas longue.

 

Puis vint le grand départ pour La Ferté-Saint-Aubin où je devais rejoindre le 331è régiment d'infanterie où j'étais affecté. Ma chère Yvonne et notre petite Antoinette m'ont accompagné près de la voiture à cheval qui devait m'emmener. Tout le village était là, car tous les hommes valides partaient, et pour Sennely, la dizaine de mobilisés que nous étions amenait bien des pleurs.

 

Le soir, j'arrivai à la Ferté-Saint-Aubin où je reçu mon équipement complet : un bidon, une musette de toile et un sac qui pesait vingt kilogrammes et qui contenant le paquetage réglementaire. Comme armement, le fusil Lebel et sa baïonnette. Malgré les projets de réforme, nous étions toujours vêtu de pantalon garance dont la couleur était très voyante. La couleur bleu horizon ne sera adoptée qu'au début 1915.

 

 

    

 

soldat_masque_gaz.jpg

De là, nous sommes partis pour le front où une vie précaire s'organisa. Nous avons du improviser des moyens de lutte contre le froid avec des journaux, peau de lapins, chandails et cache-nez de toutes les couleurs. Nous avons du lutter contre la boue où nous nous enfoncions fréquemment jusqu'aux genoux, sales et mal rasés ce qui nous à  valu le surnom de "Poilus". Nous avons du nous prémunir contre les parasites comme les poux de corps, les rats.

 

Nous avions une artillerie lourde inférieure à celle dont disposaient les "teutons" qui utilisèrent à partir de 1915 des gaz asphyxiants ainsi que des lance-flammes. Pour nous protéger des gaz asphyxiants, nous devions porter un masque "groin de cochon" très peu pratique.


Dans les tranchées où l'on attendait le courrier avec impatience, nous devions surveiller les lignes et faire face aux offensives. Les attaques étaient généralement meurtrières.

 

Après ces batailles, les brancardiers recherchaient des blessés qui attendaient souvent leur arrivée pendant des heures entre les lignes, quand ils n'étaient pas enterrés vivants par les retombées de boue des cratères d'obus. Ceux qui avaient des "petites blessures" se réjouissaient de ces atteintes car cela leur permettait d'échapper pour quelques temps à la menace de mort. 

En 1917, nous n'en pouvions plus. Depuis deux ans et demi que nous nous battions, nous n'avions toujours pas obtenu ce que l'Etat Major voulait. Après avril 1917, date de l'échec sanglant de l'offensive Nivelles, les survivants se demandaient si cette guerre allait finir un jour et à quoi servaient tous ces sacrifices : certains se mutinèrent ce qui obligea l'Etat Major a punir durement les révoltés et surtout définir une autre politique de guerre pour que les hommes reprennent leur poste. Ils savaient désormais qu'il auraient droit aux permissions régulières, au juste repos à l'arrière des lignes, à la soupe chaude et aux trains rapides, sans attentes inutiles aux gares quand ils rentraient chez eux.

 

Lors des quelques permissions que j'ai pu effectuer, j'ai été dans mon village natal revoir ma femme et ma fille. 
Mais certains de mes camarades allaient à Paris. Ils y ont découvert un Paris étonnant car on y voyait toutes sortes de races (les combattants venaient aussi d'Afrique).

Les arrières organisaient une sorte de vie nocturne dont bénéficiaient les "planqués", et les profiteurs : ceux qui avaient obtenu par relations, la possibilité de travailler dans les bureaux de l'arrière au lieu d'aller au front. Les soldats ne les aimaient guère. Ils étaient choqués de voir qu'à l'arrière, la vie se poursuivait comme si de rien n'était.

Mais il ne fallait pas penser que rien n'avait changé à l'arrière. Du fait, du départ des hommes, les femmes étaient mobilisées pour travailler dans les usines, les bureaux, les ateliers et les champs. Elles prouvèrent dans d'innombrables métiers qu'elles pouvaient très bien remplacer les hommes –elles étaient quelques fois en majorité dans les entreprises.

 

Après quelques mois, la guerre de transforme en "guerre d'usure", une guerre d'usure qui se proposait d'anéantir patiemment l'ennemi par d'incessant bombardements. Souvent la puissance du feu, nous obligeait à s'abriter coûte que coûte en creusant dans le sol et en créant des fortifications.

 

La guerre s'enterrait alors sur un "front" de 100 Km, de la mer du Nord aux Vosges. Les besoins de l'armée font que l'on a inventé de nouvelles armes, comme les "tanks" anglais et les chars Renault.

Ces derniers, nous aidèrent beaucoup, surtout nous l'infanterie.

 

Pendant les périodes d'accalmie, entre deux offensives, les soldats des armées ennemis se rencontraient entre les lignes pour se parler, échanger du tabac ou du vin, et même faire une partie de football (comme cela s'est produit chez les Anglais pour la Noël de 1914). Ces mouvements spontanés de fraternisation sont si fréquents que les chefs n'osaient pas les réprimer.

 

On se demande pourquoi on se bat et même les volontaires ne savent pas. Le grand Etat-major laisse dans l'ignorance assez longtemps de la situation exacte, les combattants et les civils.

 

Nous avons eu des alliés qui venaient de partout pour faire cette guerre. L'Europe a engagé dans la guerre tous ses peuples colonisés. Elle avait largement fait appel aux soldats des armées "impériales" (Ne serait ce dans l'armée française, deux cent milles combattants sont venus du Maroc, d'Algérie, du Sénégal et d'Indochine).

jb_soldat_2538.jpg

Nota
:
Jacques Bardin aurait pu nous faire le récit jusqu'au 15 avril 1917.
 
Car il a donné sa vie pour que l'on continue de vivre libre en France, le 16 avril 1917 à La-Ville-au-Bois, lors de l'engagement sanglant de Nivelles au Chemin des Dames. 

Il est enterré au chemin de Beaumarais, commune de Pontavert. 

Cet homme là est mon arrière-grand-père.

Ce texte a été écrit par Nelly, notre fille, lorsqu'elle était en 1ère (il y a quelques années). 
La note obtenue à ce devoir est de 15/20
Sa bibliographie a été
-La vie privé des hommes : Au temps de la Grande Guerre –Pierre Micquel - Jacques Poirier
- Histoire de France et des Français au jour le jour : 1902-1969 Alain Decaux – André Castelot
-Sa grand-mère, la fille de Jacques Bardin, (la mère de mon DE)


Il y a eu 90 ans 
le 16 avril de cette année que Jacques est tombé face à l'ennemi.


Mais il n'y a pas qu'en ce jour de commémoration que nous pensons à lui à la maison. Nous y pensons tous les jours car tous les jours, nous passons devant le "coin du grand-père" qui est à l'entrée de notre salon.

    - Citation à l'ordre de la nation

 

 

 Citation de jacques Bardin

 coin_gp_2527.jpg

- Médaille de guerre 
et croix du combattant accompagnent 
la carte de pupille de la nation de belle-maman,

- Portrait au crayon du grand-père,

 Les médailles avec la carte de pupille de la nation de belle-maman et un portrait au crayon de Jacques Bardin

 

 

  • Et surtout, la table faite des mains de Jacques avant son départ à la guerre

Ces souvenirs m'ont été donnés, il y plusieurs années par belle-maman elle-même, je les ai mis en valeur pour leur rendre hommage.

 

 

La petite table ne supporterait pas des kilos sur son dos, mais je l'apprécie beaucoup. 
J'espère que mes enfants la conserveront avec respect.
                         °
                        ° °

 Petite table faite par Jacques avant la guerre.

Vous voulez en savoir plus sur le chemin des Dames et l'offensive Nivelles ? Vous pouvez aller visiter 
Le blog sur la guerre de 14-18 
Le mémorial virtuel du Chemin des Dames  "qui permet de retrouver la trace des hommes tombés au Chemin de Dames . Et de renouer à partir de milliers de destins individuels, les fils d'un drame collectif" 

° ° °

Et comme toute commémoration se fait aussi en musique. Je vous mets les paroles de la chanson que Belle-maman chantait. Chanson d'un anonyme qui résume la colère des soldats.
Vous pourrez voir ici une vidéo avec cette chanson

Quand au bout d’huit jours, le r’pos terminé,
On va r’prendre les tranchées,
Notre place est si utile
Que sans nous on prend la pile.
Mais c’est bien fini, on en a assez,
Personn’ ne veut plus marcher,
Et le cœur bien gros, comm’ dans un sanglot 
On dit adieu aux civ’lots.
Même sans tambour, même sans trompette,
On s’en va là haut en baissant la tête.

Refrain
Adieu la vie, adieu l’amour,
Adieu toutes les femmes.
C’est bien fini, c’est pour toujours,
De cette guerre infâme.
C’est à Craonne, sur le plateau, Qu’on doit laisser sa peau
Car nous sommes tous condamnés
C'est nous les sacrifiés !

Huit jours de tranchées, huit jours de souffrance,         
Pourtant on a l’espérance
Que ce soir viendra la r’lève
Que nous attendons sans trêve.
Soudain, dans la nuit et dans le silence,
On voit quelqu’un qui s’avance,
C’est un officier de chasseurs à pied,
Qui vient pour nous remplacer.
Doucement dans l’ombre, sous la pluie qui  tombe
Les petits chasseurs vont chercher leurs tombes.
 
              Refrain

C’est malheureux d’voir sur les grands boul’vards 
Tous ces gros qui font leur foire ; 
Si pour eux la vie est rose,
Pour nous c’est pas la mêm’ chose.
Au lieu de s’cacher, tous ces embusqués, 
F’raient mieux d’monter aux tranchées
Pour défendr’ leurs biens, car nous n’avons rien,
Nous autr’s, les pauvr’s purotins.
Tous les camarades sont enterrés là,
Pour défendr’ les biens de ces messieurs-là.

Ceux qu’ont l’pognon, ceux-là r’viendront, 
Car c’est pour eux qu’on crève.
Mais c’est fini, car les trouffions
Vont tous se mettre en grève.
Ce s’ra votre tour, messieurs les gros,
De monter sur l’plateau,
Car si vous voulez la guerre,
Payez-la de votre peau !
 

Cimetière de Pontavert 


  

Repost 0
Published by Jacotte - dans Famille
commenter cet article