Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mars 2017 6 18 /03 /mars /2017 11:22

Ca y est, ce salon de l'Agriculture version 2017, est terminé. 
Snifff, nous allons devoir attendre un an pour retrouver les copains pyrénéens, qu'est-ce que ça va être long !

 

Mais nous garderons encore, et même un peu plus, un merveilleux souvenir de cette cuvée 2017.

 

Invitées par la Société Centrale Canine (SCC), nous y avons répondu présentes avec bonheur.

 

Man, qui trouve que l'on ne parle pas assez du briard, notre race qu'elle aime tant, est heureuse de participer à cette grande vitrine qu'est le Salon International de l'Agriculture (SIA). Il n'y pas de vitrine plus grande que ce SIA.
La SCC l'a très bien compris en mettant ce "Village des Races" en avant et en se donnant de la peine pour remplir tous les jours ces îlots qui forment ce Village des Races.

 

Man souhaite faire son petit colibri* (*voir en fin d'article la légende du colibri, si vous ne la connaissez pas) avec nous, pour notre race. Elle fera avec ses petit moyens (comme le colibri) tout pour mettre le briard en avant et que l'on parle du briard. Et le nombre de naissance encore en baisse cette année, l'encourage à continuer. Au moins elle fait sa part !

 

C'est au bâtiment 8, que les Canins étaient présents cette année. Nous avions le bâtiment rien que pour nous et tout ce qui touche au chien.
Juste à côté du bâtiment 6 réservé aux Equins.
Si bien que le matin, pendant notre petit parcours du combattant comme dit Man : le bâtiment 8 est en hauteur et relativement loin de la sortie piéton du parking, et pourtant le parking se trouve juste en dessous de notre bâtiment.
Et l'entrée des exposants se trouvent à l'arrière du même bâtiment. C'est bizarre... j'ai comme l'impression de vous avoir perdu en route ! Il y a bien un raccourci mais avec notre caisse pas possible de monter les escaliers.


Le matin donc, entre le bâtiment 6 et le 8, nous y croisons des chevaux quelquefois étonnés de nous voir. Ils ne doivent pas tous souvent voir de chien ! J'en ai même vu qu'il fallait bien retenir et qui marchaient de travers au fur et à mesure que nous avancions.

 

Le samedi 25 février, premier jour du salon, quelle n'est pas la surprise de Man en arrivant sur le stand de la SCC.

 

 

L'accueil y est encore plus souriant que d'habitude, et pourtant c'est toujours un grand plaisir de les voir.

 

Nora, Christina et Alexandra : une partie de l'équipe SCC, et tout au fond, Lili la photographe

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Sans oublier notre Sylvie

 

Et à l'accueil des concurrents : Anne-Lise et Bernard


 

 

Man a vite compris,
après quelques mots glissés à son oreille,
et en tournant la tête :
quelle magnifique surprise de voir sur ce stand, en grandeur nature (
et même un peu plus), deux briards noirs, il y avait si longtemps qu'ils n'étaient plus mis à l' honneur.

 

 

Admirez la dimension de cette image,
vous avez la porte à droite et la chaise pour vous en donner les proportions 

 

Après le petit déjeuner offert par la SCC, Man vient nous rejoindre à notre îlot. Le camembert comme certain l'appelle, c'est vrai qu'il ressemble à un camembert coupé en 12 portions.

 

 

Les cages ne sont pas très grandes, mais nous tenons à trois facilement, et nous y sommes bien car protégées du public qui ne peut nous caresser sans notre accord et surtout parce que Man est près de nous, au centre du camembert.
Alors nous irions au bout du monde ou dans une caverne avec elle.


Et puis, dans la journée, nous sortons plusieurs fois défouler nos papattes dehors. Enfin un peu plus quand il fait beau que quand il pleut ! 
Et là, nous avons toujours un grand succès : les gens aiment bien nous voir en liberté.

 

 

Petite promenade pour dégourdir les papattes. Ce jour là il y avait grand vent.

 

Admirez,
Cette année, c'est moi Hermione qui figure sur le panneau d'identification des races, j'en suis fière. Par contre c'est dommage, je ne sais pas qui est le chien noir, peut-être quelqu'un le reconnaîtra.


Mais c'est super qu'ils aient fait ce montage.

 


 

Et puis il y avait, aussi invitée par la SCC, la Guinness qui depuis le dernier SIA n'est plus malade en voiture. Alors nous pouvons l'emmener partout avec nous.
Chacune son box : nous ne sommes pas de la même race, mais nous nous arrangeons pour qu'elle soit à côté de nous.
Un jour, elle a même accueillit Tysou et Sally, beardies aussi bien entendu et le mardi et le dernier dimanche, la copine Nini, filleule de Man. 

 

Nous n'avons qu'un seul regret, n'avoir pu accueillir Izook, notre copain briard gris qui souhaitait venir le dernier weekend. Ses maîtres étaient d'accord, mais..... Nous ne comprenons toujours pas pourquoi on l'en a empêché.

 

L'îlot vu par les visiteurs

 

 

L'îlot vu de l'intérieur

 

 

Et la pancarte qui signalait les bearded collie (ou Collie barbu en français) c'est de la famille directe de Nini la filleule de  Man, et aussi de la famille de Guinness.
Un beau lot d'élevage de chiens appartenant à Virginie Mazier.

 

 

Dans chaque journée, nous avons nos prestations à effectuer à la demande de la SCC :

  • une ou deux fois, sur le ring d'honneur entre les jugements du Concours Général Agricole, présenter notre race avec les commentaires d'une juge, Anne-Marie Class
  • une ou deux fois, sur le podium sur le stand de la SCC avec les explications de Anne-Lise, Nora ou ... Man (pour nos races)

 

Pour notre part, nous nous sommes bien appliquées : sages et hardies comme des briardes.
Et la Guinness égale à elle même, c'est pourquoi elle est surnommée par les gens de la SCC "la sauterelle" : mais elle remporte son franc succès en montrant le caractère joyeux d'un bearded. Comme Man ne peux pas présenter les deux races ensemble, elle doit toujours trouver quelqu'un pour présenter Guinness.

 

Et comme Guinness n'est pas avec Man : elle saute, elle saute et elle saute. mais elle fait rire tout le monde et pour le grand public c'est un point de plus.
Remarquez, elle saute de la même façon à chaque fois qu'on part en promenade. Mais là Man n'avançant pas, elle se calme très vite.

 

Pourtant un jour, que Anne-Marie Class ne présentait pas les chiens du Village. Le juge présent a expliqué les chiens de bergers français en premier, puis nous a fait sortir du ring. Guinness qui est chien de berger britannique est restée avec les shetland, bobtail, welsh corgi, et vous avez deviné ! Ne nous voyant plus, elle faisait des bonds et des bonds en regardant l'endroit où nous étions sorties.

 

Mais Man est restée au bord du ring, s'est montrée à Guinness et sans crier, ni parler, rien qu'avec le geste elle l'a fait asseoir. Ce que Guinness a appliqué rapidement. Anne-Lise qui commentait aussi l'a fait remarquer au public. Quand elle veut... elle peut écouter !

 

 

Nous tenons, avec Man à remercier la super équipe de stagiaires qui officiait cette année auprès de la SCC. Une équipe de choc, toujours le sourire, toujours présents quand on avait besoin d'eux.
Des étudiants de AgroParisTech au top. C'est elles qui présentaient Guinness. Je voudrais vous nommer Ombeline, Manon, Chloé sans oublier Adrian. Nous leur souhaitons toute la réussite possible dans leurs études d'ingénieur agronome, ils le méritent largement : ils sont la France de demain et avec des têtes semblables elle sera en de bonnes mains.

 

Allez, je vous les présente car ce sont de très belles rencontres, c'est cela aussi le Salon de l'Agriculture. Nous leur souhaitons tout le meilleur du monde.

 

 

Et puis, il y a le mardi 28 février : jour de Concours Général Agricole (CGA) pour les chiens du premier groupe.
Mais ça, seuls les initiés savent que c'est CE jour là que les chiens de bergers seront les plus nombreux. D'autant que ce jour de concours n'est jamais le même tous les ans, il change dans la semaine. 

 

Man, avait obtenu la veille, de Anne-Lise, un catalogue de l'exposition... et grosse surprise encore sur la couverture que voit-on ??

 

Et oui un briard !
Un briard qui travaille au troupeau !

Il s'agit d'une photo de Hemilio des Monts d'En Crouzille. Et tenez-vous bien. Il est présent ce mardi au CGA car il a remporté le CACS mâle de la dernière Nationale d'Elevage.

 

Ce mardi matin, nous avons avec nous grand-Ma que nous avons retrouvée devant chez fifille.


Il y a un vent froid, pendant que l'on attend à l'arrière du bâtiment 8. Mais comme tous les matins, nous serons patientes.


Man en profite pour aller saluer toute la famille des Monts d'En Crouzille venue en renfort pour concourir aux classes : Classe travail, CACS mâles, CACS femelles et Lot d'affixe. Va y avoir du spectacle et du stress, je vous le dis.

 

 

Après nous avoir installées dans notre camembert, Man va accueillir les concurrents briardiers.

 

 

Mais non, là c'est juste avant que les gens rentrent (photo empruntée à Axel)
 

Donc, Man va accueillir les concurrents briards.

 

 

Elle leur demande, s'ils sont heureux du catalogue.
Christian, le Popa de Hémilio est "Ouf", il en a les larmes aux yeux. Et là Man leur dit "suivez-moi, il y a encore une surprise pour vous" et elle les amène sur le stand de la SCC devant les portraits grandeur nature et plus. Là, Christian est tout chamboulé, il en a le souffle coupé (ou presque) en tout cas très ému.
Puis, elle les invitera à profiter du petit déjeuner offert par la SCC.

 

Quand on vous dit que la photo est plus que grandeur nature !
Vous ne trouvez pas que Hemilio fait un peu petit par rapport à son portrait ;o)
En tout cas, il fallait la faire cette photo et un grand merci à Axel de nous permettre d'utiliser ses photos)

 

 

Les concurrents briards pour cette journée sont :

 - Gips des Monts d'en Crouzille en classe travail
 - Hemilio des Monts d'en Crouzille en classe CACS mâle
 - Holy des Monts d'en Crouzille en classe CACS femelle
Jacky Passebosc, l'éleveur, n'aura pas fait le déplacement pour rien. Il présentera également un lot d'affixe avec Hemilio, Icare, Holy

 

Petit pot pourri de la journée

 

Gips et Holly ne seront pas retenus, pourtant nous les avons encouragés. Par contre Hemilio accède à la première marche. Il devra revenir dimanche pour concourir pour la finale et le meilleur du CGA en CACS mâle.
Le lot d'affixe sera présélectionné mais ne montera pas sur le podium. Dommage.

 

C'est la journée Briard Hemilio !

Hemilio est sur la première marche, piouuu quel bonheur
et Tyson le copain bearded monte sur la deuxième marche.

 

Et ce Mardi concourait aussi Nini, la filleule de Man, la copine bearded en CACS Femelle. Nous l'avons encouragée très très fort, mais elle aussi ne montera pas sur le podium. Mais on l'aime quand même bien grand, autant qu'elle aime Man.

 

La Nini jolie qui lèche le téléphone quand elle entend la voix de sa marraine

 

Pendant ce salon, nous avons eu le grand plaisir de redonner confiance dans le briard à une dame qui en nous voyant s'est mise à pleurer. Elle ne pensait pas pouvoir revoir un briard sans trembler. Toute jeune, elle a été mordue plusieurs fois très profond par un briard qu'elle avait, mais qui n'était pas bien dans sa tête. Man nous a sorti pour que cette dame puisse nous caresser et se réconcilier avec le briard. Et nous on admire cette dame, car sa famille n'a pas pour autant fait piquer le briard, ils l'ont assumé jusqu'au bout.
C'est ça aussi de participer au salon de l'Agriculture.

 

Sans oublier qu'il faut aussi que les humains se restaurent le midi. Et pour cela, ils vont dans les différents hall chercher de la nourriture.
Cette année, nous avons pu goûter aux spécialités italiennes : Porchetta, Coppa di testa et mortadelle... miam c'était super bon.

Et puis Man a fait vite et bien un aller-retour pour voir fiston Arnaud à La Réunion...

 

 

Enfin...
Elle a seulement été au Hall 5, au stand de la Réunion.
Mais elle est revenue avec les petits ananas de là-bas qu'ils ont découpés et ils se sont régalés avec.

 

 

Elle voulait faire un plateau de fruits de là bas, le dernier dimanche, mais tout a été vendu le dernier samedi. Grrrrrr ne restait que des ananas qu'elle a pris quand même. C'est que le dernier dimanche, il est de tradition dans l'îlot du groupe 1 de partager nos spécialités.

 

En face, il y avait le stand Isautier, les rhums arrangés de là bas. Fiston en amène souvent quand il vient en métropole.
 

Ils sont médaillés d'or du Concours Général Agricole tous les ans.

Man a un petit faible pour le rhum "Banane flambé", il parait que c'est renversant à petite dose. Mais en fait elle n'en boit que quand fiston est là, c'est à dire pas souvent.
Et cette année le médaillé d'or est "Vanille Agrume". Elle en a pris une bouteille pour boire quand fiston viendra.

 

Le samedi 4 mars, ils nous a été demandé une prestation spéciale, comme tous les ans ou presque.


Nous devons représenter les races de bergers français aux Ovins et Bovins du Hall 1. Hall à l'opposé du nôtre. Et comme il y a beaucoup de visiteurs, il n'est pas facile de se déplacer.


Mais nous avions notre escorte, vous savez les stagiaires AgroParisTech.
Ils ont fait écarter la foule devant nous et nous avons pu arriver rapidement sur le ring d'honneur du Hall 1. Des amis des Pyrénéens ont dit que la prochaine fois, il feraient le salon avec nous car nous avancions trop facilement.
Ils avaient fait le salon le matin !

 

Quand nous sommes arrivées, nous avons trouvé avec Maman Ciana qu'il fallait que l'on s'imprègne de l'odeur de la paille et des crottes de moutons, et nous nous sommes royalement roulées dedans pour bien nous parfumer. C'est pour cela qu'il nous en reste un peu sur le bout du nez.
Par contre lorsque le Border a fait sa démonstration avec des moutons, juste avant notre passage, nous étions fortement intéressées et serions bien aller lui donner un coup de pattes

 

On attend sagement

 

Les amis des Pyrénéens ont fait une petite vidéo, qui a l'avantage d'exister. Si ça vous dit c'est par là-clic

 

Et le dimanche 5 mars, le dernier jour du salon, il y  avait les races pastorales.
2 Beaucerons, 1 Picard, 1 Berger des Pyrénées à poil long, 1 Bouvier des Ardennes concourront avec 1 briarde noire Fruska Reglisse de la Petite Rochette. 

Vous voulez savoir qui est monté sur la première marche. Je vous sens impatients. Et oui la briarde, ... encore une fois.


Quand je vous dis que ce salon est wahouuuuuuuuuuu

 

Désolée, mais ils ont été trop rapides à descendre du podium

 

Mais Man reprendra une photo avec
Franck photographe de la SCC, ancien briardier dans son jeune temps

 

Et puis, en début d'après-midi, ils sont venus nous chercher pour aller sur le ring d'honneur, vous savez la présentation. Fruska était encore dans notre îlot pour l'apéritif, Man l'a embarquée avec nous et nous voilà tous partis.

 

Mais, ce n'était pas une présentation comme d'habitude, une méga surprise nous attendait. La SCC avait décidé de mettre à l'honneur des races qui donnaient de leur temps pour le salon de l'Agriculture et le Village des Races en particulier.

Ils ont appelé les Briards mais nous étions bien étonnés, les Pyrénéens (c'était plus que mérité : ils viennent depuis plus de 30 ans et prennent des jours de congés pour "faire" le salon) et une autre race (peut-être un cocker) qui n'est pas du premier groupe, d'ailleurs nous ne comprenions pas pourquoi le chien était là. Et la SCC nous à fait monter sur la deuxième marche, bien entendu nous avons partagé la marche avec Fruska.
 

Quel bel encouragement !! En tout cas, nous sommes super fières de notre belle plaque.

 

 

Quand je vous dis que Salon est wahouuuuuuuuuu

 

J'oubliais de vous dire,

- Carine Célibert est venue nous rendre visite dans notre îlot et elle a même acceptée de se faire prendre en photo avec nous. Vous ne connaissez pas Carine, elle travaille sur France 2 dans "C'est au programme", émission du matin, avec le vétérinaire Yves Lahiani. D'ailleurs le samedi 4 mars elle devait aller chercher son petit bébé australien Koumack que vous verrez certainement sur le plateau de l'émission.

 

- Nous avons aussi rencontré la vedette Bill du film Boule et Bill qui sortira le 19 avril 2017. Bande annonce Boule et Bill-clic 
Sympa, mais nous n'avons pas pu l'approcher de trop près, nous les quatre pattes. Seule Man a pu poser avec.
Il a passé la journée sur son coussin, bien sage à se faire photographier avec qui voulait.

 

Et puis, je vous présente aussi le copain Socoa.
Berger des Pyrénées qui a réconcilié Man avec la race. Vif mais bien dans ses pattes, sans aucune agressivité. Un vrai bonheur.

Là, on lui prête notre cage, parce qu'il est sympa.

 

Pour nous c'était encore un beau salon. Avec des moments supers sympas.

Désolée d'avoir été si bavarde, mais je n'ai fait que résumer 9 jours de présence.

 

- : - : -

La légende du Colibri
Un jour, dit une légende amérindienne, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés, atterrés, observaient impuissants le désastre. Seul le petit colibri s’activait, allant chercher quelques gouttes avec son bec pour les jeter sur le feu.
Après un moment, le tatou, agacé par cette agitation dérisoire, lui dit : "Colibri ! Tu n’es pas fou ? Ce n’est pas avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu ! "

Et le colibri lui répondit : "Je le sais, mais je fais ma part."

Partager cet article

Repost 0
Published by Jacotte - dans Mes poilus
commenter cet article

commentaires

Thierry 04/04/2017 19:27

Magnifique. Vraiment bien résumé Souvenir qui restera
Tu es une femme merveilleuse. Ne change rien.
Gros Bisous

Jacotte 04/04/2017 20:51

Oh tu me fais rougir.
Mais vous je vous adore ne changez pas non plus. Encore un superbe salon en bonne compagnie
Gros bisous

Nenettagnes 04/04/2017 17:14

Que cela fait du bien de venir s'évader chez toi, très intéressant ton reportage, tu devrais écrire un livre. Caresses aux poilues et bise à toi, vivement le prochain article
Nenettagnes

Jacotte 04/04/2017 20:51

Merci Nenetagnes. Cela me fait plaisir de voir que ça te plais aussi.
Gros bisous

joele 03/04/2017 23:27

Un beau reportage surces journees bien remplies !
Si j etais encore sur Paris .....Je viendrai vous serrer la patte avec plaisir.
Bravo les poilues !

Dame Licorne 03/04/2017 23:37

Nous serions heureuses de d'accueillir
Gros bisous